Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie
Accueil > Nous découvrir > Notre famille spirituelle > « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés »

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés »

Qu’est-ce que l’oblature

Imprimer
123453 vote(s)
réagir


Comment vivre plus pleinement les promesses de son baptême dans le monde d’aujourd’hui ? Certains laïcs choisissent l’oblature, cette forme de consécration qui s’appuie sur celle des frères de la Communauté.

Cet article, écrit par Catherine, oblate de la maison d’Alsace, détaille les fondements de cet engagement particulier.



Oblats, ….vous avez dit… oblats ?

  • Une création linguistique extraite du nouveau dictionnaire religieux, N°1 des ventes à la boutique du prieuré ?
  • Une déformation linguistique à consonances alsaciennes ? « hoplà ! »

Et bien : non ! Vous l’aurez deviné, sous les traits rédactionnels humoristiques, destinés à attirer votre attention ou votre curiosité, se cache un engagement pris par des laïcs au sein de la Congrégation des Serviteurs de Jésus et Marie.

  • Au sens littéral le mot oblat a un sens monastique dans les églises catholique et orthodoxe. Il désigne une personne qui s’offre à Dieu (latin = oblatus : offert). Il s’agit de laïcs ou clercs qui vivent dans le monde ou dans un monastère mais qui n’ont pas prononcé de vœux.
  • Au sens de la communauté, ce mot se rapporte plus à une distinction fraternelle, de frères et de sœurs attachés par un engagement personnel et spirituel à la famille du Père Lamy fondateur de la Congrégation.

Les oblats font ainsi partie de la famille spirituelle du Père Lamy et sont plus particulièrement rattachés à une des maisons. C’est le cas pour l’Abbaye d’Ourscamp (60) et pour le prieuré d’Ottmarsheim (68). La casa Padre Lamy d’Oro Verde en Argentine n’a pas encore ce lien avec des laïcs.

Je vous parlerai dans ce premier édito du groupe oblats d’Alsace, basé au prieuré d’Ottmarsheim, groupe auquel j’appartiens.

Notre groupe constitué d’une vingtaine de personnes de tous âges (de la petite trentaine jusqu’à l’âge raisonnable de 80 ans et plus pour les piliers fondateurs) est encadré par le Père Hubert-Marie.

Au départ c’est le Père Vincent-Marie qui a insufflé en terre alsacienne la mise en place d’un groupe de personnes proches de la communauté et désireuses de maintenir et d’entretenir avec celle-ci une relation amicale certes mais avant tout spirituelle qui s’engage dans un chemin de spiritualité autour de l’œuvre du Père Lamy ; lui-même avait à son époque prévu cette forme d’engagement.

En quoi consiste l’engagement dans l’oblature ? Après un temps d’observation et de discernement les prétendants à l’oblature font une demande d’engagement au sein de la communauté à laquelle ils sont attachés. Cette demande écrite, formalisée et motivée est adressée au frère chargé des oblats et à son conseil. Elle sera adressée au supérieur général de la communauté pour l’engagement définitif. L’engagement en oblature est tridimensionnel :

  • tout d’abord, il s’inscrit dans la dimension large de vie de tout baptisé de vivre sa vie par un enracinement dans la parole et la vie du Christ,
  • il y a ensuite la dimension d’un engagement dans une vie tournée vers la spiritualité qu’a proposé le Père Lamy lors de la fondation de la Congrégation,
  • enfin, une dernière dimension ni plus petite ni moins valorisante, celle de l’attachement libre et personnel à une maison SJM avec et pour les frères de cette maison.

L’engagement est pris par le candidat(e) regardant(e) lors d’une célébration en présence du supérieur (ou de son délégué) et de l’ensemble des frères de la maison et des oblats déjà engagés, devant l’assemblée des chrétiens présents, famille et amis… Le futur oblat prononce son engagement et la Croix des Oblats lui est remise (seul élément caractéristique de son appartenance au groupe) le tout est officialisé par la signature commune de la lettre d’engagement par le prieur représentant de la Communauté et l’oblat. L’engagement peut être temporaire et renouvelé ou définitif selon la volonté et le souhait de chacun.

Aujourd’hui le groupe d’Alsace créé avec quelques-uns hier, s’est étoffé de quelques membres, et c’est avec joie que nous accueillons pour cette année deux nouvelles regardantes : Agnès et Bernadette. Notre groupe est constitué d’hommes et de femmes, de profession ou activité différentes (chef d’entreprise, agent administratif, enseignant, infirmière, artisan, retraité, assistante maternelle, prêtre…), de situations familiales différentes (célibataires, mariés, parents…). Nous nous retrouvons une fois par mois pour une journée complète organisée autour d’un enseignement ou pour un partage entre oblats selon un planning établi pour l’année. Les oblats sont aussi invités à participer aux temps forts de la communauté, Triduum Pascal, Noël, Fête-Dieu, weekend familles, fête du prieuré, pèlerinage à Notre-Dame des Bois (52), marché de Noël en Alsace, retraites … Chaque rencontre est accompagnée d’un temps eucharistique et de prière pour le repas des âmes et d’un temps festif celui du repas préparé par les oblats eux-mêmes pour le bien des corps…

J’aurais encore bien des choses à vous partager mais cela fera l’objet d’un autre edito ! A bientôt et si vous le souhaitez vous pouvez répondre ou réagir à cet article

Pour le groupe oblats d’Alsace – Catherine engagée en 2010

+ Répondre à cet article