Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Nouvelles > Nouvelles d’Ourscamp > Bénis sois-Tu, Seigneur, pour nos petites soeurs les abeilles (...)

Bénis sois-Tu, Seigneur, pour nos petites soeurs les abeilles !

Imprimer
Écrire à l'auteur Père Samuel 26 mai 2011
123455 vote(s)
réagir


A la miellerie de l’Abbaye, la récolte du miel de printemps s’achève.



Vous vous souvenez surement de ces inondations de janvier dernier. Nos ruches s’étaient alors retrouvées au mieux les pieds dans l’eau, au pire la tête sous l’eau !!
Malgré cet épisode qui fut source d’inquiétudes, nos chères abeilles ont retrouvé avec le soleil toute leur énergie pour profiter des sources de pollen dans le parc de l’Abbaye.

Ce printemps clément très ensoleillé et une nature en avance de trois semaines ont fait que nos petites sœurs les abeilles ont pu butiner pleinement les fleurs des arbres fruitiers du vergers ainsi que de celles des acacias.

Nos amies zébrées semblent cependant avoir délaissé le champs de colza situé à moins d’un kilomètre de l’abbaye.

Le miel est clair, il a un goût délicat ( pas trop fort comme aurait pu l’être celui de colza), il est relativement doux avec une saveur fleurie !

Il est pour le moment assez liquide. Mais il ne serait pas étonnait qu’il cristallise petit à petit, notamment à cause des arbres fruitiers. Même si l’acacia devrait ralentir la cristallisation.

Le Frère apiculteur remercie les amis de la Communauté qui sont venus lui donner un précieux coup de main, ce qui lui a permis de venir à bout de cette récolte généreuse !!

Seigneur, merveilleuses sont tes œuvres !

  • Le miel est en vente à la boutique de l’Abbaye.

* * * *

Siracide 11, 3

L’ abeille est petite parmi les êtres ailés, mais ce qu’elle produit est d’une douceur exquise.

Deutéronome 15

Regarde de ta sainte demeure, des cieux, et bénis ton peuple Israël et la terre que tu nous as donnée, comme tu avais juré à nos pères, un pays ruisselant de lait et de miel .

Proverbes 16, 24

Les paroles aimables sont un rayon de miel  : doux au palais, salutaire au corps.

Mathieu 3, 4

Ce Jean avait son vêtement fait de poils de chameau et un pagne de peau autour de ses reins ; sa nourriture était de sauterelles et de miel sauvage

Apocalypse 10, 9-11

Je m’en fus alors prier l’Ange de me donner le petit livre ; et lui me dit : tiens, mange-le ; il te remplira les entrailles d’amertume, mais en ta bouche il aura la douceur du miel..Je pris le petit livre de la main de l’Ange et l’avalai ; dans ma bouche, il avait la douceur du miel , mais quand je l’eus mangé, il remplit mes entrailles d’amertume. Alors on me dit : « Il te faut de nouveau prophétiser contre une foule de peuples, de nations, de langues et de rois. »


En savoir plus

+ Répondre à cet article

1 réaction


26 mai 2011 19:31

Ce miel si suave est-il disponible à la vente à l’abbaye ? Bénis soit Dieu pour les abeilles !

- repondre message