Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Archives > Chronique d’Alsace - Janvier à juin 2014

Chronique d’Alsace - Janvier à juin 2014

Nouvelles des Serviteurs de Jésus et de Marie

Imprimer
123452 vote(s)
réagir


Après un hiver sans froid, c’est sans prévenir que le printemps s’est installé, nous laissant dans la crainte d’un coup de gel qui viendrait tout gâcher. D’autant que notre verger annonce une floraison prometteuse.
Le coup de froid n’est pas venu, la floraison apostolique de notre famille religieuse pourra donner cette année encore de beaux fruits : c’est notre espérance !



L’accueil

Préparer Pâques en famille : c’est le thème du traditionnel week-end famille de mars. Fidèles piliers, les oblats aidés de Frère Arnauld-Marie assurent l’intendance. Père Christian et Père Laurent-Marie enseignent les parents, Père Hubert-Marie anime un temps de lectio divina pendant que Frère Charles et Frère Raphaël s’occupent des jeunes.
En mai, nous accueillons des familles d’une équipe Domus Christiani, un mouvement de spiritualité conjugale attaché à la forme extraordinaire du rite.

Février voit la traditionnelle fournée des lycéens de l’Institution Saint-Cigisbert de Nancy. Trop nombreux pour notre hôtellerie familiale, c’est en trois fois qu’ils se succèdent dans nos murs
Nous retrouvons avec joie l’équipe bien rodée de leurs aumônier et accompagnateurs et participons à l’animation et aux confessions.

Accueil des enfants à l hotellerie Bandeau

En mars, nous avons accueilli une trentaine de lycéens allemands de l’Institution Saint-Blaise, en Forêt Noire, tenue par les Jésuites. C’est l’occasion pour le frère hôtelier de montrer qu’il sait traduire un texte de Goethe mais qu’il reste incapable de demander son chemin.
Leur programme est assez inhabituel, entre la confection de masques d’argile et des exercices de méditation dans le parc, mais les jeunes sont particulièrement respectueux et l’échange culturel est fécond.

Accueil à l Hotellerie 180 Mars est aussi le mois de la taille de nos arbres. Les arboriculteurs investissent notre verger école avec leur dizaine d’escabeaux qui avancent en procession comme un seul homme derrière le président de l’association et ses moniteurs. La journée est ouverte à ceux qui veulent s’initier à la greffe et la taille.
Père Hubert-Marie commence à engranger une belle expérience, lui qui a suivi toutes les formations théoriques et pratiques.

En avril, nous avons accueilli un groupe de Caritas, une quinzaine de personnes en précarité aidées par ce réseau particulièrement développé et opérationnel en Alsace. Ce week-end est né de la rencontre diocésaine de l’an dernier au prieuré en présence du président du Secours catholique et de l’évêque. C’est une joie d’accueillir ces personnes souvent seules et de cultures différentes (une famille originaire d’Éthiopie) avec qui nous partageons de beaux moments.

Les frères en mission

En avril, Père Christian a répondu à l’invitation du lycée de Walbourg pour rencontrer des classes et répondre aux questions des jeunes. Début mai, il est parti quelques jours dans la région de Cannes pour une mission d’évangélisation en paroisse en soutien des jeunes des mouvements missionnaires de Jeunesse Lumière et Annuncio.

Comme aumônier militaire, Père Laurent-Marie a participé au pèlerinage militaire international de Lourdes. Il accompagne une délégation des garnisons confiées à son ministère.

Chapelet en famille avec les frères

Les 26 et 27 avril, Frère Charles et Frère Raphaël ont participé au pèlerinage des étudiants et jeunes professionnels de la région Est mieux connu sous le nom de « Pèlerinage du Mont Sainte Odile ». Ils ont été rejoints par Frère Christophe-Marie. Déploiement de force des sjm pour un événement organisé par les frères dominicains qui, devant l’afflux de bures marrons, lancent une mobilisation générale des prêcheurs du couvent !
Les dominicains ont l’intelligence de confier la bonne marche des chapitres, de la logistique à l’animation spirituelle, à des étudiants formés pour l’occasion, laissant aux aumôniers un rôle de conseil. C’est ce qui s’appelle la séparation des pouvoirs, toujours bénéfique dans ce genre d’entreprise.

Le thème du pèlerinage de cette année : « Votre mission, si vous l’acceptez… », un thème décliné dans des haltes spirituelles en autant de questions touchant la vocation, le témoignage, l’engagement des chrétiens dans la Cité etc.
Les participants se retrouvent le samedi matin à la Cathédrale de Strasbourg pour une messe d’envoi célébrée par l’aumônier diocésain de la pastorale des jeunes.
Puis les quelque 200 pèlerins se regroupent en chapitre et se mettent en marche direction Rosheim, une bonne vingtaine de kilomètres à travers la campagne alsacienne. Le soir, après les étirements d’usage et un concert Gospel bien apprécié, une veillée de réconciliation rassemble les jeunes à l’église de Rosheim.
La marche du dimanche est plus escarpée puisqu’il faut gravir le Mont Sainte Odile d’où l’on peut contempler la plaine d’Alsace en guise de cadeau d’arrivée.
La messe de clôture est célébrée par Mgr Kratz avec des baptêmes et confirmations d’étudiants comme point d’orgue.

Travaux…

Le mois de mai voit le commencement des travaux de mise aux normes et d’accessibilité de notre hôtellerie et de notre bâtiment conventuel. Les deux extrémités de notre couvent sont agrandies et aménagées pour satisfaire à l’accueil de groupes et de personnes handicapées.
Du coup, l’agrandissement de notre magasin monastique est intégré au projet, laissant libre cours à l’imagination du frère magasinier pour garnir les futurs rayonnages !…

+ Répondre à cet article