Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Archives > Chronique d’Ourscamp - Janvier à juin 2014

Chronique d’Ourscamp - Janvier à juin 2014

Nouvelles des Serviteurs de Jésus et de Marie

Imprimer
1 2 3 4 5
réagir


Pour donner quelques fioretti des mois passés, nous mettons le projecteur sur les événements qui a marqué chacun des frères de notre maison.



Père Éric :

Donnant priorité à la mission de prieur qu’il a reçue à la fin de l’été dernier, Père Eric a volontairement limité ses activités apostoliques de manière à être disponible pour aider chacun des frères à donner le meilleur de lui-même.
Dans les réunions dédiées aux Familles du Père Lamy, il s’est employé à approfondir le sens de la consécration à Jésus par Marie.
Il a préparé activement la mission humanitaire en lien avec nos frères d’Argentine, qui est en train de se vivre là bas et un pèlerinage à Assise destiné aux jeunes célibataires qui aura lieu en fin d’été.

Frère Christophe

Apostolat au contact de la nature 140 Du fait du départ de Père Samuel en Argentine, deux choses se sont ajoutées à l’emploi déjà bien occupé de frère Christophe, notre frère hôtelier :

  • Tout d’abord, le CLÉO (Centre de Loisirs Éducatifs d’Ourscamp) basé à Noyon : tous les mercredis, il accueille avec le frère Eduardo une dizaine de jeunes de 7 à 13 ans pour des activités extra-scolaires, un temps d’enseignement et un temps de prière.
  • Ensuite, les ruches : c’est ainsi que sont nés les week-ends Apicolo-Spi ou triple A (Amis des Abeilles de l’Abbaye) où, au contact de la nature et des abeilles, se réalise un véritable apostolat.

Père Jean

Père Jean 180 carréPère Jean, qui vient de fêter ses 90 ans, vit actuellement un grand dépouillement puisque son esprit et ses forces l’abandonnent peu à peu. Dans un premier temps, nous avons dû renoncer à l’amener à l’oratoire où, jusqu’au mois de mars, il concélébrait la messe. Puis est venu le moment où il n’avait plus la force de se lever et où il lui est devenu difficile de l’alimenter.
Depuis plus d’un mois, frère Eduardo s’ingénie à soulager autant que faire se peut sa souffrance.

Père Bernard

Si la majeure partie du temps de Père Bernard est consacrée à la librairie de l’abbaye, il sait se rendre disponible pour de multiples services. Services apostoliques d’abord auprès de la paroisse de Noyon (messes dominicales, confessions, enterrements), d’une communauté de religieuses, de l’école Guynemer, d’une équipe Notre-Dame et de laïcs qui bénéficient de ses conseils.
Sans oublier les services matériels variés : tonte de la pelouse, dépannage du chauffage, réparations à droite et à gauche…

Père Guy

Curé de la paroisse de Carlepont depuis 2007, Père Guy est heureux de pouvoir s’appuyer sur de nombreux laïcs dans son ministère. Loin de le détourner de sa consécration religieuse, les différentes tâches du ministère (baptêmes, messes, confessions, mariages, funérailles… avec leur préparation ; réunions des conseils pastoral et économique ainsi que de l’équipe liturgique…) le poussent à la prière et à l’union avec le vrai Pasteur.
Chaque jeudi, il prend le temps d’approfondir sa formation en préparant une licence de théologie à Lille.

Frère Gérard

Sans se tromper, nous pouvons identifier deux lieux de bonheur dans la mission de frère Gérard. Il est toujours heureux de pouvoir sensibiliser les jeunes en retraite à la prière du dizainier et a composé pour cela des chants plein d’humour. Lors de ses passages dans des maisons de retraite de Noyon, il a à cœur de rejoindre des non-croyants ou des croyants non-pratiquants afin que, par Marie, non seulement ils retrouvent le courage et le sourire mais surtout qu’ils se tournent vers Dieu avant le grand passage.
Handicapé dans sa vue et sa santé, il soutient l’apostolat des autres frères par la prière du rosaire et des temps d’adoration prolongés.

Père Stéphane

Père Stéphane 180 Outre les accompagnements spirituels et les aumôneries du CHSI et de l’Arche de Cuise, Père Stéphane continue son activité liturgique avec l’accompagnement du Jeune Chœur Liturgique, les week-ends Saint Roch, les enregistrements CD signes et les week-ends spirituels Bible-Chant et prière à l’Abbaye. Il prêche des retraites chez les Sœurs de Saint Thomas de Villeneuve et les moines de Croixrault, et se rend à Wisques tous les trois mois en qualité de confesseur extraordinaire des moniales.
Fin janvier c’est le week-end Pierre-François Jamet : formation et partage pour les communautés vivant avec des pauvres.
En février il est intervenant pour la Rencontre nationale de Relais Lumière Espérance.

Père Vincent

Pour Père Vincent, la période du carême et de Pâques est marquée par de nombreux concerts-lecture (notamment le Chemin de la Croix de Paul Claudel) en France, en Belgique et en Suisse, avec Michael Lonsdale et le groupe Aqua Viva. Un moment particulièrement fort fut le concert donné pendant le festival de Cannes, à proximité du palais des festivals.
Notre frère accompagne aussi deux groupes d’artistes de Paris et des Yvelines dans le cadre de la Diaconie de la beauté.
À partir du mois de mai, reprend la saison musicale à l’Abbaye avec les Musicales d’Ourscamp.

Père Pierre-Marie

Depuis sa fracture de la jambe de mars 2013, Père Pierre-Marie ne pouvait se déplacer sans béquilles. La greffe osseuse de janvier dernier a porté ses fruits. Prudemment notre frère a pu commencer à poser le pied à terre depuis le mois de mai et se défaire petit-à-petit de ses béquilles. Ce temps d’épreuve n’a pas altéré l’enthousiasme de notre frère dans ses prédications, notamment auprès des jeunes professionnels. Par exemple, un beau groupe se réunit chaque quinzaine à Compiègne.
De nombreux fiancés s’adressent également à lui pour les préparer au mariage, ce qu’il fait en les recevant à l’abbaye ou par skype.

Fr. Jean-Pierre

Témoigner de la miséricorde de Dieu à son égard est pour frère Jean-Pierre « comme un feu dévorant, impossible à contenir » (Jr 20,9). C’est ainsi qu’il a participé à diverses évangélisations dans la rue (Compiègne, place Stalingrad à Paris avec Aïn Karem et le parvis de Saint Louis-d’Antin avec le Buisson Ardent) ou dans les écoles (Louise de Marillac à Paris et Solesmes dans le Nord).
Sa prière et son travail dans le parc sont offerts à cette intention.

Frère Diego

Frère Diego 180Frère Diego a un goût prononcé pour la marche et le bivouac et sait en faire profiter ceux qui le veulent : les Compagnons de l’Agneau ont ainsi visité divers lieux de la guerre 14 ; de jeunes professionnels de Compiègne ont planté leur tente à l’abbaye l’espace d’un week-end pour vivre au plus près de la nature.
Il a prépare et mené un goum dans les Causses au mois de juin.
Par ailleurs, notre frère est toujours passionné par ses études d’Écriture sainte à Lille.

Frère Eduardo

C’est sans nul doute le soin de Père Jean qui occupe la grande part du temps et de l’attention de frère Eduardo. Le soignant comme s’il était son propre père, il met en œuvre toute sa délicatesse pour lui donner les soins que les aides-soignantes n’ont pas le temps de lui prodiguer. Heureusement, le Docteur Tiberghien se tient prêt à répondre à toutes ses questions et inquiétudes pour accompagner au mieux notre doyen.

Dominique

Toujours heureux de vivre avec nous et de prier, c’est avec ponctualité que Dominique nous appelle à la prière et aux temps communautaires en sonnant les cloches. Il apporte aussi son aide à frère Jean-Pierre dans l’entretien du parc et à frère Gérard dans la visite des personnes âgées.

Nous vous remercions de continuer à nous porter dans votre prière afin que chacun d’entre nous soit fidèle à l’appel qu’il a reçu de Dieu et que les jeunes venus voir la communauté puissent discerner et répondre aux attentes de Dieu.

+ Répondre à cet article