Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Nous découvrir > Homélies dominicales > Homélies de l’année C - 2012/2013 > Confions nos familles au Cœur Immaculé de Marie Refuge des pécheurs

Confions nos familles au Cœur Immaculé de Marie Refuge des pécheurs

Homélie de la Fête de la Congrégation des Serviteurs de Jésus et de Marie - Année C

Imprimer
123455 vote(s)
réagir


Homélie de la Fête de la Congrégation des Serviteurs de Jésus et de Marie - Année C

Écouter l’homélie :




Cette Fête du Cœur Immaculé de Marie Refuge des pécheurs trouve son origine dans une motion intérieure qu’a reçue l’Abbé des Genettes en 1836 à Notre-Dame des Victoires à Paris. Il a reçu dans son cœur au moment d’aller célébrer la messe : « Consacre ta paroisse au Cœur de Marie », ce qu’il fit.

Il vit alors très rapidement que beaucoup de gens sont venus, notamment des « gros pécheurs », c’est à dire des personnes qui n’avaient pas l’habitude de fréquenter la paroisse, l’Église. Depuis lors est née une confrérie appelée : « Cœur Immaculé de Marie Refuge des pécheurs » à la paroisse Notre-Dame des Victoires à Paris.

Un refuge pour nous aussi aujourd’hui

Je pense que nous pourrions appliquer cette motion intérieure de l’Abbé des Genettes plus particulièrement à nos familles en cette période.

Consacre ta famille, consacre les familles au Cœur Immaculé de Marie Refuge des pécheurs

Non seulement à cause des circonstances politiques et sociétales, mais plus généralement pour ce qu’il se passe autour de nous. Nous le voyons bien, nos familles sont éprouvées : que ce soit par la séparation, que ce soit par le deuil, que ce soit par les querelles intestines, par des maltraitances, etc… On voit combien nos familles ont besoin de refuge, ont besoin du Cœur de Marie.

On pourrait alors se poser la question : « qu’est-ce que cela signifie que de consacrer nos familles au Cœur de Marie ? ». Cela veut dire trois choses :

  • méditer l’exemple de la Sainte Famille,
  • recourir à l’intercession du Cœur de Marie,
  • reproduire l’exemple de Foi que Joseph et Marie nous laissent.

Méditons donc sur le mystère de la Sainte Famille

A travers les lectures d’aujourd’hui, nous voyons bien comme la promesse du Seigneur s’inscrit dans toute l’histoire, et particulièrement à travers l’histoire de Joseph et de Marie. Ce n’est pas simplement un amour naturel qui lie Joseph et Marie, mais c’est comme confirmé par cette promesse, confirmé par la Foi.

Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie ton épouse.

Lui voulait se retirer, Elle était pourtant son épouse, et le Seigneur le confirme. Autrement dit, il reçoit du Seigneur Lui-même l’épouse que le Seigneur lui donne.

On peut en dire tout autant de la Vierge Marie ; on peut en dire tout autant de cet enfant : Joseph et Marie le reçoivent comme un cadeau du Ciel, comme un trésor de Foi qui leur est confié.

L’enfant qui est engendré en Elle vient de l’Esprit Saint. Elle mettra au monde un fils auquel tu donneras le nom de Jésus.

C’est la mission de chacun - la mission d’époux, de père et de mère – qui est comme confirmée par la parole même du Seigneur.

Méditions aussi sur le chemin de Foi de chacun de ses membres

On peut aussi méditer sur l’itinéraire de Foi qu’ont accompli chacune des personnes de la Sainte Famille, que ce soit la Vierge Marie au moment de l’Annonciation - de renoncer à son projet de vie à cause de cette annonce de l’Ange ; Joseph qui, apparemment voulait se retirer - qui lui aussi a été très éprouvé par cette grossesse, puisqu’il voulait se séparer de Marie…

Chacun a fait un chemin de Foi très profond, et c’est le Seigneur Lui-même qui vient confirmer leur dessein, leur désir de former une famille. Et chacun devient l’un pour l’autre comme une image de la famille – du Père, du Fils et de l’Esprit-Saint : Joseph devient comme l’ombre du Père, Marie épouse de l’Esprit, et Jésus le Fils.

Confions nos familles au Cœur Immaculé de Marie

Nous voyons combien nous avons besoin de nous appuyer sur la prière de Marie, sur la prière de Joseph, pour confier nos familles qui sont si éprouvées, de près ou de loin. Cela peut-être tout proche de nous, ou alors dans nos familles plus éloignées.

Nous avons besoin de nous appuyer dans l’intercession sur ces personnes qui ont vécu si proches de Jésus, sur ces personnes qui ont vécu cet itinéraire de Foi. Pour Marie, d’une manière tout à fait particulière au moment de l’Annonciation, jusqu’à la Croix où elle devient la mère des vivants. Évidemment, Saint Joseph nous est cher aussi car il est l’époux de la Vierge Marie, puisqu’il est le gardien de la Sainte Famille.

Consacrer nos familles au Cœur de Marie, cela veut dire aussi prendre exemple sur leur Foi : sur la Foi de Joseph, et sur la Foi de Marie.

J’allais dire, selon les cas :

  • si nous sommes mariés, et si nous avons une famille classique, il s’agit de recevoir mon époux, mon épouse comme Joseph et comme Marie l’ont fait, de la main même du Seigneur. Cela se passe bien – pour les jours de joie – et cela ne se passe pas si bien – pour les jours plus difficiles. Mais, c’est vraiment le Seigneur qui m’a mis ce conjoint sur mon chemin pour que nous avancions sur la route de la sanctification, l’un avec l’autre, l’un par l’autre.
  • si nous sommes séparés, nous avons aussi à vivre cette Foi en étant fidèle à notre premier engagement. Combien nous avons alors besoin de la Vierge Marie, de Son exemple pour être fidèle à ce sacrement, même si nous sommes séparés.
  • si nous sommes dans une famille recomposée, nous avons aussi besoin de nous appuyer sur cette Foi, pour accepter avec Foi ce que Jésus, ce que l’Église nous demande de vivre, non pas comme une punition – en ce qui concerne le fait de ne pas avoir accès à la communion - mais comme un vrai chemin de Foi que le Seigneur veut pour moi.
  • Enfin, si nous sommes seuls, que notre famille soit proche ou éloignée, que ce soit une solitude choisie ou non choisie, nous avons aussi besoin de nous appuyer sur la Foi de Joseph, de Marie, de reproduire ce modèle de Foi pour ne pas baisser les bras, pour être source de vie pour ceux qui nous entourent, pour nos proches, pour nos familles, que nous ayons des rapports étroits avec eux ou qu’ils se soient éloignés.

Confions vraiment à la Vierge Marie, à Son Cœur Immaculé, toutes nos familles. Qu’Elle soit vraiment notre refuge. Confions-Lui tout cela avec Foi et demandons au Seigneur de grandir dans la Foi à l’exemple de la Vierge Marie,

Amen

Références des lectures du jour :

  • Livre de la Sagesse 11, 23 - 12, 2.
  • Psaume 1 Sam 2.
  • Première lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 5,12. 17 à 19.
  • Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 1, 18-25.

Voici quelle fut l’origine de Jésus-Christ : Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph.

Or, avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit-Saint.

Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement. Il décida de la répudier en secret.

Il avait formé ce projet lorsque l’Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie ton épouse. L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit-Saint. Elle mettra au monde un fils auquel tu donnera le nom de Jésus, c’est à dire, « Le Seigneur sauve ». Car, c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.

Tout cela arriva pour que s’accomplit la parole du Seigneur prononcée par le prophète : « Voici que la vierge concevra et elle mettra au monde un fils auquel on donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu avec nous ».

Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’Ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse.

+ Répondre à cet article