Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie
Accueil > Nous découvrir > Notre-Dame des Bois > Découvrir Notre-Dame des Bois

Découvrir Notre-Dame des Bois

Imprimer
Écrire à l'auteur frère Charles de Jésus 15 octobre 2013
1234515 vote(s)
réagir


Notre-Dame des Bois est une chapelle perdue dans la vaste zone de forêt naissante à l’ouest du village de Violot à 15km au Sud-Est de Langres (Haute-Marne).
Autrefois, modeste rendez-vous de chasse, cette chapelle offre au pèlerin d’aujourd’hui et à toute heure un parfum de prière, de pureté et de silence caractéristique d’une présence particulière de celle qui est invoquée ici comme la Vierge Puissante.

Visionner la vidéo sur Notre-Dame des bois



Le lieu

Du bas de la colline après avoir traversé la Resaigne jusqu’au sanctuaire, un chemin de croix planté le long de l’allée invite à se laisser aller à la prière, ou à se souvenir de la foi en celui qui a prit sur lui nos tourments pour nous en délivrer.

Une source d’eau à quelques mètres au nord de la chapelle témoigne de l’invitation à la purification de vies renouvelées par la grâce.

Dans la chapelle, la petite statue témoigne de la présence de la Vierge qui brille pour tous comme un signe d’espérance.

L’origine du pèlerinage

J’ai dans mon diocèse un second curé d’Ars

Le père Lamy raconte :

« C’était le 9 septembre 1909. J’étais venu comme chaque année et le curé de Violot avec moi… Je disais la messe à Notre-Dame de Gray, quand la Sainte Vierge m’a montré le bois et la maison où elle voulait établir le pèlerinage… J’aurais préféré que ce fût sur la Montagne, plus près du Pailly ; mais la Très Sainte Vierge avait porté son choix sur cette masure ! Il faut bien suivre le choix de la Mère de Dieu ! »

« J’ai porté la statue un lundi. Le mardi, des gens y ont établi un autel. Sans me consulter… sans que je m’en doute. »

« La très Sainte Vierge est venue deux fois dans l’intérieur de la chapelle. »

« Ah ! Si tous les chrétiens savaient ce qu’il y a là, comme ils viendraient y prier ! »

La genèse de Notre-Dame des Bois

Autre merveille de Dieu, autre belle histoire parmi les plus belles de France !…
(Maritain, philosophe)

La statuette de Notre-Dame des Bois

L’après-midi du 20 avril 1914, le père Lamy, curé de la Courneuve, dans le diocèse de Paris, gravissait le coteau boisé qui borde la Resaigne face au village de Violot… Il portait une statuette de Notre-Dame qu’il avait reconnue en 1912 à la devanture d’une marchand de Paris pour celle que la Sainte Vierge lui avait désignée au cours d’un pèlerinage à notre-Dame de Gray.
Entre temps, il avait pu acheter des parcelles du Bois Guyotte où s’élevait le rendez-vous de chasse construit au XVIIIe siècle qui allait devenir l’un des hauts lieux marials du diocèse de Langres et de toute la région.

En effet, dès le lendemain les gens des alentours montaient au chalet pour ériger un autel à Notre-Dame… et y mettre en honneur l’image sainte qui serait le réconfort d’un grand nombre pendant la guerre 14-18 : on lui attribue de nombreuses faveurs… Associés à la ferveur populaire, d’illustres visiteurs sont montés à la chapelle : le philosophe J. Maritain, Mr de Valéra, président de la république d’Irlande ; le prince Ghika et l’historien Daniel Ropps, qui dans « Un combat pour Dieu » a réservé au Père Lamy une page élogieuse où il mentionne le pèlerinage de Notre-Dame des Bois, près du Pailly, village natal d’un prêtre sans prestige, mais qui avait la Vierge en immense vénération.

Après l’Archevêque de Dublin, grand bienfaiteur de la chapelle, les évêques de Langres ont tenu à présider plusieurs fois déjà le pèlerinage de septembre, qui rassemble plusieurs centaines de personnes de la région et de plus loin encore ainsi que les religieux Serviteurs de Jésus et de Marie, aujourd’hui encore.

La bonne odeur de Marie à Notre Dame des Bois

L'intérieur de la chapelle

Elle est protectrice : c’est la Vierge Puissante

Le père Lamy disait :

« Elle étend son manteau sur ceux qui veulent venir là ».

« La Sainte Vierge demande que dans ce bois, il y ait de la pureté, du silence et de la prière. Elle désire des âmes vierges, qui viennent lui demander là la pureté. Elle m’a dit : ’je deviendrai le réconfort des âmes’ ».

« Elle est infiniment bonne, mais ne nous passe rien. Elle semble dire : ’Regardez ce que vous avez coûté à mon Fils ! »

« Quand j’avais un grâce difficile à obtenir, j’allais devant la Vierge dorée… »

« Elle nous écoute tous, mais elle a une prédilection pour la prière humble et confiante des petits ».

« Le diable la redoute, car elle sait attirer la miséricorde de Dieu sur presque rien. Ce qui importe, c’est de prier. La sainte Vierge offre nos prière à Dieu ».

« Elle aime qu’on la prie avec confiance et qu’on la laisse faire à sa manière ».

« Ce qui agit en elle, c’est sa bonté, sa charité ».

« La sainte Vierge guérit. Elle le fait… Mais elle préférerait qu’on lui demandât le miracle [de la conversion] d’une âme ».

« Il faut se défendre de la mystique. Le démon est derrière la Mère de Dieu : si on laisse passer celle-ci, on trouve le démon ».

Le père Lamy l’invoquait ainsi :

« Cœur Immaculé de Marie, refuge des pauvres pécheurs, priez pour nous ! ».

La vie du Sanctuaire aujourd’hui

Les Frères à Notre-Dame des Bois

  • Le sanctuaire est ouvert en permanence aux pèlerins et aux visiteurs.
  • Tous les lundis à 15h00 en été et 14h30 en hiver, un groupe de fidèles pèlerins s’y réunit pour prier le chapelet, célébrer l’eucharistie (avec possibilité de se confesser) Contact : Louis et Christiane Sepulchre, tel : 03 25 87 44 27

Démarche de pèlerinage

  1. Tous les ans, le dimanche le plus proche du 8 septembre, la paroisse de Chalindrey (qui a pris Notre-Dame des Bois pour patronne) se retrouve pour fêter Marie. Il est possible de s’associer à la messe le matin à 10h30, suivie du pique-nique et de la cérémonie mariale l’après-midi. Contact : Presbytère de Chalindrey : paroissenddbois wanadoo.fr
  2. Aux alentours du week-end de la Pentecôte, les Serviteurs de Jésus et Marie organisent un pèlerinage de la Congrégation. Cliquez pour avoir plus d’information sur le pèlerinage avec les SJM

Démarche de retraite de prière en solitude

Le choeur Dans cette solitude, on pourra ramasser pas mal de choses (sic) pour aller dans le monde. Dans une solitude semblable on trouvera les avantages d’une chartreuse, et l’âme se remplira de l’amour de Dieu.

A propos de Notre-Dame des Bois : « J’y sens, me répond le Père Lamy, la bonne odeur des vertus de la Très Sainte Vierge, mais quand il y a du monde, il est moins fort : c’est surtout dans la solitude. Tout est parfumé quand je suis à Notre-Dame des Bois. »

Il reprend : « J’ai eu de grandes consolations ces jours derniers en voyant comment s’organisaient les pèlerinages à Notre-Dame des Bois. Ce sont des pèlerinages individuels. La Sainte Vierge les appelle les uns après les autres.
Lundi, j’ai été tranquille à Notre-Dame un bon moment, et le diable enrageait.

Pour avoir des renseignements concernant l’hébergement sur place, cliquez sur ce lien.

* * * * * * * * * * * * *

Pour tout renseignement, veuillez contacter frère Charles de Jésus :

Tract Notre Dame des Bois - Octobre 2013 (verso)
Tract Notre Dame des Bois - Octobre 2013 (verso)
Tract Notre Dame des Bois - Octobre 2013 (recto)
Tract Notre Dame des Bois - Octobre 2013 (recto)

En savoir plus

+ Répondre à cet article