Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie
Accueil > Nos maisons > Prieuré d’Ottmarsheim > Découvrir le Prieuré Saint-Bernard

Découvrir le Prieuré Saint-Bernard

Bref historique

Imprimer
123454 vote(s)
réagir


Les Serviteurs de Jésus et de Marie se sont installés à Ottmarsheim, à la demande de l’évêque de Strasbourg, en octobre 1991.

Depuis ils accueillent leurs hôtes, qu’ils viennent chercher le calme et la spiritualité du lieu, ou qu’ils soient de passage, dans l’ancienne « hostellerie ».

A proximité se trouve une magnifique abbatiale octogonale qui revendique le titre de plus ancienne église d’Alsace (11e siècle).

Voici un bref historique du lieu.



Les vicissitudes le l’abbaye primitive

C’est au XIe siècle que remonte la fondation du premier monastère à Ottmarsheim. Rodolphe d’Altenbourg, qui ne porte pas encore le nom de Habsbourg, fait construire, à ses frais, un couvent de soeurs bénédictines et une abbatiale qui dessert à la fois la communauté des soeurs et la paroisse.

Durant les siècles suivants, l’abbaye traverse des moments difficiles et doit se relever de plusieurs incendies dévastateurs. En 1618 la guerre de 30 ans contraint les sœurs à se réfugier à Bâle. Ce n’est qu’en 1648, après la signature du traité de Westphalie, qu’elles peuvent retourner dans leur couvent.

Louis XIV leur fait alors don de quatre villages de la région. Grâce à cela l’abbaye est entièrement restaurée.
Malheureusement, en 1792, les soeurs sont dispersées et le couvent fermé. Les bâtiments conventuels sont démolis par leurs acquéreurs, seule l’hôtellerie sera sauvegardée puisque achetée par la commune pour être transformée en Gendarmerie.
L’Abbatiale, quant à elle, deviendra église paroissiale.

Du 19e siècle à aujourd’hui : retour des soeurs et installation de la communauté SJM

En 1848, un groupe de sœurs Bénédictines, expulsées de Suisse par la Confédération Helvétique en lutte avec l’Église, se met en route vers l’Alsace, s’arrête à Ottmarsheim où les sœurs sont accueillies par une, puis par plusieurs familles du village. Elles rachètent avec le soutien de bienfaiteurs les terres en friche de l’ancien couvent et peu à peu, patiemment reconstruisent une nouvelle chapelle et de nouveaux bâtiments.

Au début du 20e siècle, la Communauté obtient du Saint-Siège son affiliation à l’Institution des Bénédictines de l’Adoration Perpétuelle.
Les deux Guerres Mondiales perturbent sérieusement la vie communautaire et en 1946 les Sœurs d’Ottmarsheim sont rattachées au couvent des Sœurs Bénédictines de Rosheim, leur nouvelle maison-mère.
Mais la Communauté des Sœurs, atteinte par la crise des vocations, voit fondre ses effectifs, les sœurs âgées ne sont plus remplacées par de jeunes novices. C’est à cette époque que les Serviteurs de Jésus et de Marie, s’installent à Ottmarsheim, dans un premier temps dans l’ancienne hostellerie restaurée du couvent, puis, à partir de 2001, dans les bâtiments des Sœurs Bénédictines, chaque communauté conservant sa spécificité et son indépendance jusqu’en 2004 date du départ de la dernière sœur.

Aujourd’hui, les Serviteurs de Jésus et de Marie, au nombre de 10 dans cette maison, pratiquent largement l’accueil et se dédient à la formation spirituelle des jeunes et des enfants.

+ Répondre à cet article