Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Archives > Des loups dans l’Abbaye…

Des loups dans l’Abbaye…

Quand la caméra s’invite dans les ruines

Imprimer
123452 vote(s)
réagir


Par un frais matin d’automne, ils sont arrivés et ont installé le matériel du plateau : prise de son, table d’enregistrement, fumigènes, panneaux réfléchissants, sans oublier les chevaux et les loups…

C’est l’équipe de Julien Landais, jeune réalisateur de talent, qui a choisi les ruines de l’Abbaye pour le tournage d’une des scènes de son prochain court métrage. Ce projet bien particulier, à cheval entre la légende et le clip de mode, se joue des anachronismes avec style et élégance.

Cliquez pour voir les images du tournage



Ici, l’espace devient temps…

loup3 Lors d’un passage à Ourscamp au mois de juillet 2013, ce fut la révélation : quel meilleur endroit que l’autel au milieu des ruines pour mettre en scène le moment crucial de la quête du Graal, sur les notes du Parzifal de Wagner ?

C’est ainsi qu’habilleuses et maquilleuses, cameraman et photographe, éclairagistes et assistants, dresseurs de loups et cavaliers se sont donné rendez-vous dans le paysage embrumé de l’Abbaye, accueillis par frère Christophe heureux d’échanger avec les artistes.

Mais, laissons place aux images du tournage :

En savoir plus

Merci à l’Oiseleur Photographe pour ses clichés !

+ Répondre à cet article

1 réaction


19 octobre 2013 18:06, par Dominique Q.

Merci d’avoir échangé ces belles images avec nous….c’est avec beaucoup d’émotions que je les ai regardé….. qu’elle chance à Frère Christophe d’avoir pu en profiter ! J’ai eu la chance une fois il y a trois ans environ d’avoir pu caresser un loup et c’est toute mon enfance qui c’est réveillé à moi par mon imaginaire,mes rêves,mes souvenirs de la petite rue de mon village juste a côté de notre habitation qui s’appelle la rue aux loups. Voici donc pourquoi entre-autre, j’ai un grand amour pour les loups et les films avec eux. J’aimerai beaucoup voir ce court métrage dans les ruines de l’Abbaye qui elles aussi me sont chères.

- repondre message