Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Activités apostoliques Ourscamp > En mission auprès des lycéens

En mission auprès des lycéens

Imprimer
1 2 3 4 5
réagir


Les frères partent, de temps à autre, à la rencontre des jeunes, dans des collèges ou lycées
Ces temps de mission sont l’occasion de témoigner d’une vie donnée pour Dieu, ce qui étonne bien souvent les jeunes et les poussent à s’interroger
Ils permettent aussi de répondre à beaucoup de questions sur Dieu, la vie affective, le monde…
C’est à chaque fois une découverte et un enrichissement mutuels



Une semaine en (et non au) Champagne !

Nous ne sommes pas loin de Mardi Gras mais ces quatre frères en bure marron ne sont pas déguisés ! Clairement identifiés à leur état de vie par le vêtement qu’ils portent, ils provoquent l’étonnement, en ce lundi matin, dans le lycée où ils ont été conviés.

Deux par deux, comme les y invite le Christ, ils s’apprêtent à rencontrer, classe par classe, des jeunes à la fois provocateurs, déboussolés, en souffrance (pour beaucoup) et… en attente.

Pleinement dans leur vocation apostolique, les frères veulent ouvrir des horizons, faire entrevoir Dieu. Mais comment s’y prendre ?

Le support d’un film semble une bonne idée. Oui mais quand la technique fait des siennes et que l’écran refuse obstinément de s’allumer… on se jette à l’eau et, finalement, c’est ce qui « marche » le mieux.

Nous avons parlé de nos trois voeux (pauvreté, chasteté, obéissance) en nous présentant. Celà rejoint bien les jeunes dans ce qu’ils vivent finalement : l’usage de l’argent (la tyrannie des marques, le look sans lequel on n’est pas admis dans le groupe…), la vie affective, la maîtrise de soi et l’acceptation que je ne peux pas tout maîtriser… Nous pouvons ainsi faire passer des messages élémentaires mais que les jeunes semblent découvrir. Ils ne connaissent pas, par exemple, la différence entre l’amour-sentiment et l’amour-décision. Personne ne leur a jamais dit que l’on est maître de son affectivité et que ressentir de l’attirance pour quelqu’un ne veut pas forcément dire passer à l’acte !"

Une grande place est ensuite laissée aux questions, qu’il faut un peu aiguiller pour parvenir à parler de Dieu et pas seulement d’affectivité (même si les frères, destabilisants par leur choix de vie radical, sont très rodés aussi pour répondre à ces questions, habituelles !)

A la fin de chaque séance, les élèves sont invités à confier par écrit, s’ils le souhaitent, une intention de prière qui sera portée par la communauté. Combien de graves souffrances déjà dans ces lignes anonymes !

Les fruits

« Votre témoignage de vie donnée entièrement au Seigneur, dans l’abandon et la confiance en la providence, votre joie de pouvoir parler de Dieu aux jeunes, votre simplicité et votre proximité dans l’échange et le partage avec les différentes classes, ont permis un »passage de Dieu" dans la vie de chacun.

Je crois que votre témoignage a permis à certains de nos jeunes un vrai moment de bonheur, de pouvoir refaire un choix de vie, de repartir avec un autre regard sur soi et sur les autres.

J’aime beaucoup l’image du courant électrique, lorsqu’un appareil est branché, tel le fer à repasser, il produit de la chaleur et permet de réaliser sa fonction avec efficacité. Je pense que les cinq frères venus parmi nous pendant cette semaine, ont fait circuler ce courant d’amour de Dieu, de tendresse de Dieu pour chacun. Certains ont, ainsi, pu se rebrancher sur l’essentiel qui donne à nos vies le vrai bonheur."

Soeur Marie-Gabrielle, responsable de la pastorale au lycée

+ Répondre à cet article