Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Frère Arnauld-Marie

Imprimer
123455 vote(s)
réagir


Attentionné et efficace, frère Arnauld-Marie est un sacristain discret mais bien présent, collaborant, à sa place, à la beauté des offices.

Frère Arnauld-Marie est arrivé dans notre maison d’Alsace en juillet 2012



Parcours

Année 1976, veillèe Pascale dans les Hautes Alpes. Frère Arnauld-Marie a 9 ans et il sent dans son coeur, durant la messe, l’appel du Seigneur à lui donner sa vie, comme prêtre pense-t-il à cette époque.

Durant les années qui vont suivre, il va poursuivre son cheminement d’abord dans un collège tenu par les Pères du Saint Esprit (Spiritains) puis dans un foyer tenu par ces même Pères, avec une petite communauté d’autres jeunes en discernement.

Lors de l’ordination sacerdotale d’un jeune Spiritain, frère Arnauld-Marie entend son deuxième appel : devenir religieux.

Après son service civil, qui l’amène de la Drôme à Paris, il entre chez les Frères de Saint Jean. Il y reste 9 mois mais sa place est ailleurs.

On lui propose, à cette époque de lire Père Lamy, apôtre et mystique.

"J’ai d’abord refusé car on me l’avait déjà donné à lire quelques années auparavant. Je n’avais pas du tout accroché. Finalement je l’ai relu et, à la deuxième lecture, je me suis senti attiré par la figure du fondateur des Serviteurs de Jésus et de Marie. C’est comme ça que je suis venu à Ourscamp pour un premier contact."

Après 9 mois passés à l’Arche comme assistant auprès de personnes avec un handicap, il rentre à l’abbaye comme postulant.

Au service

Frère Arnauld-Marie a prononcé ses voeux perpétuels en 1999 et depuis il partage son temps d’apostolat entre :

  • le service de sacristain, qui lui permet de vivre le sacerdoce autrement ;
  • la charge de bibliothécaire ;
  • la présence auprès des frères âgés qu’il entoure de soins attentifs ;
  • l’accompagnement des personnes de l’Arche les plus âgées qui ne peuvent plus travailler en atelier et qu’il emmène en visite ou en promenade.

Sa joie d’être religieux, il la résume par cette phrase extraite de la prière eucharistique n°2 :

Nous te rendons grâce car tu nous as choisi pour servir en ta présence.

En savoir plus

+ Répondre à cet article