Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Nous découvrir > Homélies dominicales > Homélies de l’année A - 2013/2014 > Homélie du 19e dimanche du Temps Ordinaire

Homélie du 19e dimanche du Temps Ordinaire

Homélie du 19e dimanche du Temps Ordinaire

Imprimer
Écrire à l'auteur Père Éric 8 septembre 2014
1 2 3 4 5
réagir


Homélie du 19e dimanche du Temps Ordinaire - Année A :

Écouter l’homélie :




Références des lectures du jour :

  • Lecture du premier livre des Rois 19, 9a.11-13a.
  • Psaume 84, 9ab-10, 11-12, 13-14
  • Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 9,1-5.
  • Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 14,22-33.

Aussitôt après avoir nourri la foule dans le désert, Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules.
Quand il les eut renvoyées, il se rendit dans la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul. La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire.

Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.
En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils disaient :
— - « C’est un fantôme », et la peur leur fit pousser des cris.
Mais aussitôt Jésus leur parla :
— « Confiance ! c’est moi ; n’ayez pas peur ! »
Pierre prit alors la parole :
— « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur l’eau. »
Jésus lui dit : « Viens ! »
Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais, voyant qu’il y avait du vent, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! »
Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit et lui dit :
— « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »
Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.
Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent :
— « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »

+ Répondre à cet article