Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Nous découvrir > Homélies dominicales > Homélies de l’année A - 2010/2011 > Jésus partage les tentations de notre humanité, Il nous donne sa grâce pour (...)

Jésus partage les tentations de notre humanité, Il nous donne sa grâce pour les vivre

1er dimanche de Carême - Année A

Imprimer
1 2 3 4 5
réagir


Écouter l’homélie :




La liturgie met sous nos yeux de grands textes pour que nous nous mettions en route vers la Pâques, pour ce temps de Carême.

Nous avons le récit de la chute, puis le récit des tentations dans le désert.

  • Le récit de la chute, sous l’angle de la famille :

Le péché originel met en scène un couple, le couple originel.
Le péché originel est d’abord une affaire de désobéissance.
Le couple originel vivait sous le regard de Dieu, et suite à la désobéissance, il se cache.
Dans le péché originel, il y a rupture des hommes entre eux, et singulièrement dans le couple.
Jésus, pour nous sauver de notre péché s’est incarné, a reçu le baptême et est conduit au désert pour y vivre la tentation.

  • Les tentations : premières batailles que Jésus livre.

1re tentation : « ordonne que ces pierres deviennent des pains. »
Jésus répond : « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »
A travers cette tentation, Jésus nous enseigne à ordonner notre vie selon ce que Dieu dit, selon ce qu’Il veut : la vie chrétienne, c’est entrer dans une obéissance, dans une écoute. Le chrétien est toujours en discernement : le chrétien cherche la volonté de Dieu pour moi, pour nous, qu’est-ce que Dieu veut ?
Comment le savoir ? à travers la Révélation, à travers l’enseignement de l’Eglise, et puis à travers les éléments de la vie quotidienne.
Nous sommes destinés à aller au Ciel. La première tentation, c’est de regarder l’horizon de cette terre : manger. Mais même manger, il faut l’ordonner selon Dieu : tout ordonner selon notre faim véritable qui est d’entrer dans la gloire de Dieu.

2e tentation : « jette-toi en bas. »
Jésus répond : « Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »
Jésus ne se soustrait pas à son humanité.
Le risque : ne pas voir les secours que Dieu m’envoie, les signes que Dieu me donne. Discerner dans les choses concrètes ce que Dieu me donne. Prendre les moyens pour atteindre cette fin : lire les documents de l’Église. Importance de la formation, nécessité d’être soutenus concrètement (groupes) pour vivre notre foi.

3e tentation : l’orgueil. « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m’adorer. » Là, le Diable y va carrément, il se dévoile…
Jésus répond : « C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, et c’est lui seul que tu adoreras. » Il répond par l’humilité.
Trouver le lien juste, comment vivre cette filiation d’enfant de Dieu. Vivre dans une dépendance de Dieu. Trouver notre lien juste avec notre Père du Ciel. Nous sommes appelés à une vocation sainte, nous sommes appelés à posséder le royaume de Dieu. Il nous faut vivre sous le regard de Dieu. L’humilité dans nos familles, par exemple ne pas chercher à avoir le dernier mot, laisser la place à l’autre,…

Jésus partage les tentations de notre humanité, Il nous donne sa grâce pour les vivre.
Demandons-Lui son aide pour être fidèle à notre baptême, à notre grâce du mariage.
Rien de ce que nous vivons n’est indifférent devant Dieu.
Amen.

* * * * * * *

Références des lectures du jour :

- Livre de la Genèse 2,7-9.3,1-7.

- Psaume 51(50),3-4.5-6.12-13.14.17.

- Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 5,12-19.

- Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 4,1-11.

Jésus, après son baptême, fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le démon.
Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »
Alors le démon l’emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »
Le démon l’emmène encore sur une très haute montagne et lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m’adorer. » Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, et c’est lui seul que tu adoreras. »
Alors le démon le quitte. Voici que des anges s’approchèrent de lui, et ils le servaient.

+ Répondre à cet article