Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie
Accueil > Formation spirituelle > Préparation au mariage et vie de couple > Parcours pour se préparer au mariage

Parcours pour se préparer au mariage

Imprimer
1234518 vote(s)
réagir


Ce questionnaire est à votre disposition pour vous aider à échanger sur un certain nombre de sujets.
Il invite à réfléchir personnellement et en couple sur la grandeur du mariage dans toutes ses dimensions, humaines et chrétiennes.
Il veut favoriser une qualité de dialogue pour mieux connaître l’autre et mieux l’aimer.

Ce questionnaire a été réalisé par des couples de l’équipe de préparation au mariage du Centre Saint Jean [1], avec le Père Geoffroy-Marie en mai 2000.



Ces questions abordent l’engagement du mariage dans un regard psychologique, humain et chrétien.
Cet ordre est progressif, les questions les plus importantes ne sont pas forcément les premières.
Si certaines d’entre elles vous paraissent trop personnelles ou exigeantes, dépassez-les vous aurez l’occasion d’y revenir par la suite, si vous le désirez.
Le but n’est pas de répondre à toutes les questions mais de s’éveiller aux exigences de l’amour et d’en parler en couple.

I. DU CÉLIBAT AU MARIAGE

L’union d’un couple demande que chacun puisse quitter sa vie de célibataire pour mieux se choisir. Elle nécessite aussi que chacun se détache de son propre modèle familial.

  • Dans ma vie de célibataire, y-a-t-il certains domaines dont il me semble important de me séparer ?
  • Ai-je l’impression de quitter ma famille ?
  • Quelle influence mes parents et ma famille ont eu sur moi ?
  • Quel est mon rapport à ma mère ? à mon père ?
  • Durant ma jeunesse, quel rôle ont-ils joué ?
  • Quels sont les aspects les plus positifs et les plus négatifs que j’en retiens aujourd’hui ?
  • Qu’est-ce qui me paraît le plus essentiel à garder ? à développer ?
  • Quels rôles mes parents jouaient-ils respectivement dans leur ménage ?
  • Y-a-t-il des modèles de couples que j’aimerais imiter (parents, parents de mon(ma) fiancé(e), autres) ?
  • En quoi ?
  • Suis-je à l’aise dans la famille de mon(ma) fiancé(e) ?
  • Suis-je moi-même chez lui (elle) ?
  • Ai-je le sentiment qu’il me faut épouser une famille entière ?
  • Est-ce que je souhaite couper tous les liens entre mon fiancé(e) et sa famille ?
  • Qu’est-ce qui me fait souffrir dans la famille de mon(ma) fiancé(e) ?
  • Comment est-ce que j’essaie de prendre du recul, de comprendre l’origine de certains blocages ?

II. SE CONNAITRE EN VERITE

Aimer l’autre demande de s’aimer soi-même, et pour s’aimer, il est bon de savoir progressivement qui l’on est ? quel est le sens de sa vie ?
Osons rechercher la verité sur soi-même pour mieux aimer l’autre.

  • Quels sont les domaines qui me passionnent ?
  • Y-a-t-il des aspirations profondes qui sommeillent en moi et que je n’ai pu développer ?
  • Est-ce que je suis heureux(se) ? (travail,loisirs,vie professionnelle )
  • Comment cela se manifeste-t-il ?
  • Quelle est ma propre définition du bonheur ?
  • Qu’est-ce qui me fait vivre aujourd’hui ?
  • Lors de quelles circonstances ai-je été le(la) plus touché(e) par la beauté ou la grandeur de la vie ?
  • Est-ce que je m’accepte tel(le) que je suis ?
  • Qu’est-ce que j’aime en moi ?
  • Qu’est-ce que je n’aime pas en moi ?
  • Est-ce que j’ai confiance en moi ?
  • Quels sont les domaines où j’ai le moins confiance en moi ?
  • Ai-je parfois l’impression de subir ma vie ? Quand ?
  • Quels sont les problèmes non résolus dans ma vie ?
  • Quel effet le mariage aura-t-il sur ces problèmes ?
  • Comment est-ce que je me montre aux autres habituellement ? (famille, amis, travail)
  • Ai-je de vrais amis ?
  • Suis-je à l’aise avec les amis de mon(a) fiancé(e) ?
  • Quels sont les points qui m’empêchent d’être authentique, d’être vrai ?
  • D’où provient cette difficulté ?
  • Comment puis-je lâcher prise ?
  • Y-a-t-il certains domaines dans mon corps ou dans ma psychologie qui sont source de blessures ou d’interrogations pour moi ?

III. ETRE A L’ECOUTE DE L’AUTRE

Aimer, c’est écouter, c’est recevoir l’autre tel qu’il est et non pas tel que j’aimerais qu’il soit.

1. Communication

  • Est-ce que je sais écouter ? Comment se manifeste cette écoute dans mon attitude ?
  • Et mon(ma) fiancé(e) ?
  • Est-ce que l’un de nous parle trop ou, au contraire, reste trop silencieux ?
  • Suis-je capable d’exprimer à mon(ma) fiancé(e) mes sentiments ? (peur, tendresse, colère ). Et mon(ma) fiancé(e) ?
  • Y-a-t-il des questions que j’ai peur de poser à mon(a) fiancé(e) ?
  • Quand je rencontre un obstacle dans la communication avec mon(ma) fîancé(e), quelle est ma réaction ?
  • Quels sont les sujets que je n’aborde pas volontairement avec mon (ma) fiancé(e) ? Pourquoi ?
  • Qu’elle a été la dernière démarche de mon (ma) fiancé(e) qui m’a aidé(e) à me confier à lui (elle) ?
  • Y-a-t-il des choses que mon (ma) fiancé(e) est en droit de connaître sur moi pour être vrai(e) dans ma relation ?

2. Le regard sur l’autre

  • Est-ce que le caractère de mon(a) fiancé(e) m’incommode ?
  • Qu’en est-il de l’usage qu’il fait du tabac, de l’alcool ? de son attitude face au jeu ? de sa façon de dépenser l’argent ? de son humeur ? de son sens de l’humour ?
  • Suis-je mal à l’aise face au comportement de mon(a) fiancé(e) en société ? avec mes amis ? à la maison ? avec ses propres amis ou sa famille ?
  • Mon(a) fiancé(e) dépend-il trop de ses parents ?
  • Mon(a) fiancé(e) est-il en général satisfait de ce que la vie lui apporte ?
  • Qu’est-ce que j’apprécie le plus en lui (elle) ?
  • Qu’est-ce qu’il m’apporté de plus grand ? (équilibre, vision de la vie, relation aux autres ) ?
  • Qu’est-ce qui me fait souffrir en lui(elle) ?
  • Qu’est-ce qu’il m’est difficile d’accepter chez lui (elle) ? (caractère, attitudes, éducation…)

3. L’accueil

  • Ai-je un regard positif sur mon (ma) fiancé(e) dans toute les situations ?
  • Lorsque je l’écoute est-ce que je cherche vraiment ce qu’il (elle) a voulu dire ?
  • Suis-je capable de percevoir ce qu’il (elle) me dit de vrai, même quand cela m’est désagréable ?
  • Suis-je capable de me remettre en question ?
  • Est-ce que j’estime bien connaître l’autre dans sa différence ? (affective, psychologique)
  • Quels sont ses centres d’intérêt ?
  • Peut-on les partager ? Comment ?
  • Est-ce que je ressens ma responsabilité d’épanouir l’autre ?
  • Qu’est-ce qui me semble important d’éveiller en lui (elle) ?
  • Comment puis-je développer ses talents ?
  • L’avenir que j’envisage pour mon (ma) fiancé(e) est-il celui qu’il (elle) souhaite ou celui dont je rêve ?
  • Est-ce que j’accepte la responsabilité qu’a l’autre sur mon épanouissement ?
  • Ai-je suffisamment confiance en mon (ma) fiancé(e) pour oser dire mes fragilités à l’autre ?

IV. LIBERTE ET DON DE SOI

L’amour s’exprime dans la liberté et le don de soi. Cette liberté se réalise dans un choix de vie pour mieux se donner à l’autre.

  • Suis-je prêt à accepter que mon (ma) fiancé(e) puisse évoluer, changer ?
  • Comment je me représente la fidélité ?
  • Est-ce que j’ose être moi-même ?
  • Est-ce que je me sens libre du regard des autres ?
  • Puis-je exister sans l’autre ?
  • Est-ce que j’accepte d’être différent (et non mieux ou moins bien) d’un autre ?
  • Est-ce que je me donne la permission d’avoir une vie intérieure personnelle, ou est-ce que je communique tout à l’autre ? Pourquoi ?
  • Suis-je prêt à vraiment respecter le jardin secret de mon (ma) fiancé(e) ?
  • Est-ce que j’essaye de promouvoir la liberté de mon (ma) fiancé(e) ? de découvrir et d’épanouir ses talents ?
  • Ai-je pris conscience que je dois aider mon (ma) fiancé(e) dans sa recherche d’une vie intérieure et spirituelle tout au long de sa vie ?
  • Pour nous, par quoi l’amour s’exprime-t-il le plus ? (sentiments, intentions, paroles, gestes )
  • Comment pouvons-nous déjà vivre l’expression de ce don pendant nos fiançailles ?
  • Suis-je prêt à renoncer à tel ou tel désir personnel pour le bien de mon conjoint ou de notre couple ? (vie professionnelle, enfants, loisirs, vacances, .)
  • Que signifie pour nous de nous engager à vie ?
  • Avons-nous déjà eu l’occasion de nous engager ?
  • Sur quoi va reposer la force et le soutien de notre union ?
  • Quels moyens humains et divins voulons-nous choisir ?

V. VIE PROFESSIONNELLE ET VIE DOMESTIQUE

L’ amour se vit au quotidien dans la vie professionnelle et dans la vie familiale.

1. Vie professionnelle

  • Que représente le travail dans ma vie ?
  • Ai-je envie de travailler ? pourquoi ? (nourrir ma famille, épanouissement personnel…)
  • Mes parents travaillaient-ils ?
  • Mon (ma) fiancé(e) me parle-t-il (elle) de son travail ?
  • Me permet-il (elle) de m’y intéresser ?
  • Avons-nous évoqué la perspective d’une carrière professionnelle ou d’un changement d’orientation pour l’un et pour l’autre ?
  • Le travail de mon (ma) fiancé(e) le (la) tient-il trop occupé(e) pour qu’il (elle) puisse passer du temps avec moi ?
  • Avons-nous les mêmes points de vue sur le travail de la femme ? Que pensons-nous du travail de la femme au foyer ?
  • Mon (ma) fiancé(e) change-t-il fréquemment d’emploi ?
  • Nos choix professionnels sont-ils guidés par la recherche de l’épanouissement de chacun et des possibilités financières ?
  • Vers quel partage, alors, des tâches domestiques ?
  • Pourrons-nous supporter d’avoir des opinions politiques opposées ?

2. Budget et argent

  • Quel est mon rapport à l’argent ? Quelle valeur a-t-il pour moi ? Suis-je plutôt économe ou pas ?
  • Comment est-ce que je gère mon argent ? Dans quel domaine suis-je le plus dépensier (a) ?
  • Ma famille a-t-elle déjà connu (ou connaît-elle) des difficultés financières ?
  • Quelle place voulons-nous donner à J’argent dans notre couple ?
  • Nous sommes-nous mis d’accord au plan de la gestion financière ? (responsabilité de budget, des comptes en banque …)
  • Avons-nous des dettes ?
  • Nous sommes-nous mis d’accord sur le niveau de vie que nous voulions adopter ?
  • Sommes-nous réalistes dans nos projets ? Quelles sont nos réelles priorités ?
  • Y-a-t-il un décalage important de milieu et de situation financière entre nos familles respectives ?
  • Ai-je un budget de dons ? Ai-je pris conscience que je dois soutenir mon église par la contribution au denier de l’Eglise ?
  • Avons-nous prévu de rédiger un contrat de mariage ?

VI. CORPS ET FÉCONDITÉ

L’amour s’exprime dans la tendresse et le don du corps. Il est source d’une fécondité chamelle et spirituelle dans l’ouverture aux autres.

1. Le corps

  • Comment la sexualité m’a-t-elle été présentée au cours de mon éducation ?
  • En quoi cela m’influence-t-il encore aujourd’hui ?
  • Est-ce que je connais mon corps (sommeil, endurance, fatigue ? Est-ce que je l’aime (soins, repos…) ?
  • Abordons-nous librement le sujet de la sexualité ?
  • Pouvons-nous définir et exprimer nos peurs ?
  • La façon dont, actuellement, nous nous montrons notre affection mutuelle me satisfait-elle ?
  • A quel âge avez-vous eu votre première relation sexuelle ?
  • Regrettez-vous certaines relations plus motivées par la jouissance que par un amour véritable
  • Ai-je été dépendant de la pornographie et de la masturbation ?
  • Est-ce encore un problème ?
  • Avez vous eu des relations ou tendances homosexuelles ?
  • Quelle est l’attitude de chacun de nous face à la fidélité du corps ? Suis-je clair dans mes rapports avec les personnes de l’autre sexe ? Suis-je encore dans une séduction ou un désir de plaire ?
  • Quelle place donnons-nous à la tendresse dans l’amour (paroles, gestes, attitudes )
  • Quel est mon langage de l’amour (services, moment de qualité, paroles valorisantes, cadeaux, tendresse physique) ? Et celui de l’autre ?
  • Que signifie pour nous la rencontre sexuelle dans l’amour ?

2. Enfants

  • Avons-nous le désir d’avoir des enfants ?
  • Avons-nous l’intention d’attendre pour en avoir ?
  • Comment envisageons-nous la régulation des naissances ?
  • Quels sont nos désirs et nos craintes ?
  • Avons-nous le désir de nous informer ou de nous former pour vivre nos choix de la façon la plus responsable dans ce domaine ?
  • Avez-vous eu recours à l’avortement ? A la pilule du lendemain ?
  • Avons-nous pu envisager le cas d’avoir un enfant handicapé physique ou mental ?
  • Avons-nous pu envisager le cas de stérilité ?
  • Que représenterait pour nous la possibilité d’adopter ?

3. Fécondité des coeurs

  • Quel témoignage de notre amour en couple voudrions-nous donner : accueil, ouverture aux autres, joie, équilibre … ?
  • Qu’aimerions-nous transmettre aux autres ?
  • Sommes-nous déjà engagés dans des oeuvres au service des autres ?
  • Envisageons-nous cela en couple ?
  • Quelles pourraient être les attentes de la société sur notre couples ? les attentes de l’Église (paroisse, mouvements, …) ?

VII. LE CHRIST AU COEUR DE NOTRE AMOUR

Le sacrement de mariage n’est pas une simple bénédiction « magique » comme pour garantir que tout ira bien dans notre couple ! Le sacrement m’introduit dans le mystère même de l’Amour de Dieu pour l’homme par le Christ.

1. Ma relation à Dieu

  • Pour moi qui est Dieu ? Qui est le Christ ? Quelles relations ai-je avec Lui ? Jusqu’à maintenant, qu’a-t-il représenté dans ma vie ?
  • Pour moi, qu’est-ce que croire ? Si Dieu n’existait pas, qu’est-ce que cela changerait dans ma vie ?
  • A qui dois-je ma foi ? Qui me l’a transmise ? Comment se vivait (se vit) la foi dans ma famille ? Est-ce que je nourris ma foi ? (livres, conférences, groupe de prière)
  • Quels sont éventuellement les enseignements dans l’Église que je ne comprends pas ou qui me posent des problèmes ?
  • Suis-je intéressé(e) par les autres religions ?

2. La relation de l’autre à Dieu

  • Comment mon (ma) fiancé(e) vit-il (elle) sa foi ?
  • Suis-je prêt à respecter l’autre dans sa vie spirituelle ? Suis-je prêt à l’aider ?

3. Notre relation à Dieu ?

  • Exprimons-nous notre foi de la même façon ?
  • Comment à la fois aimer son conjoint et aimer Dieu ?
  • Qu’attendons-nous du sacrement de mariage ? Qu’attendons-nous de l’Église ?
  • Qu’est-ce que le Christ attend de notre couple ? Qu’est-ce que l’Église attend de notre couple ? Que pouvons-nous apporter à l’Église ?
  • Voulons-nous devenir saints en couple ? Comment ? Comment la vie de nos saints préférés peut-elle nous aider ?
  • Qu’est-ce que j’attends du jour de la célébration de notre mariage ?
  • Nous semblerait-il bon que notre couple puisse faire le point régulièrement sur les aspects positifs et négatifs de notre vie commune en Jésus-Christ ?
  • Est-ce que je cherche, dans la prière, à avoir le même regard que le Père sur mon(a) fiancé(e) ? Quels sont les moyens que nous envisageons pour la progression spirituelle de notre couple ? (prêtre, père spirituel, amis, famille, associations, paroisses, retraites, mouvement chrétien, Equipes Notre-Dame, ACI, …)

VIII. PRIERE ET PARDON

Il n’y a pas d’amour sans pardon et sans ressourcement dans la prière

1. Prière

  • Ou en suis-je dans ma vie de prière ?
  • Ai-je connu des moments de prière dans mon enfance, mon adolescence, ou plus récemment ?
  • Comment ma prière a-t-elle évoluée ? Pour moi qu’est-ce que prier ?
  • La rencontre de mon (ma) fiancé(e) a-t-elle éveillé, aidé, changé, ou éclipsé ma prière ?
  • M’a-t-elle plutôt rapproché(e) ou éloigné(e) de Dieu ?
  • Avons-nous déjà eu l’occasion de prier ensemble ?
  • Voudrions-nous faire un pas dans cette direction ?
  • Qu’est-ce qui nous aiderait pour prier ?
  • Avons-nous peur de nous dire rios divergences, nos désaccords sur la prière ?
  • Où en suis-je dans la pratique sacramentelle : Eucharistie le dimanche ? sacrement de réconciliation ? Suis-je confirmé(e) ?

2. Pardon

  • Avons-nous vécu des conflits ? Avons-nous eu tendance à les fuir ? à nous affronter ? à nous expliquer ?
  • Avons-nous eu l’occasion de nous dire réciproquement nos blessures dues à la réaction de l’autre ?
  • Avons-nous déjà pris le temps de nous pardonner ? de prier pour demander pardon à Dieu ? En quoi m’est-il difficile de pardonner ? Comment je perçois le sacrement de la réconciliation ? quelle régularité j’aimerais vivre dans la confession ?

En savoir plus

*Centre Saint Jean 44 rue de l’Est 92100 Boulogne

Notes

[144 rue de l’Est 92100 Boulogne à Boulogne

+ Répondre à cet article

2 réactions


31 mai 2011 09:07

Excellent Excellent

- repondre message

  • 12 mars 2013 11:52

    Plus que EXCELLENT

    -  Répondre