Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Nous découvrir > Homélies dominicales > Homélies de l’année A - 2010/2011 > “Qu’il prépare le chemin devant Toi”

“Qu’il prépare le chemin devant Toi”

3e dimanche de l’Avent - Année A

Imprimer
14 décembre 2010
1 2 3 4 5
réagir


Homélie du Père Étienne-Marie

Écouter l’homélie




* * * * * * * * * * *

Petit à petit, nous nous approchons de Noël, et Marie sent en elle l’événement se préparer. Et cet événement n’est pas rien, nous rappelle le Père Étienne-Marie, car Celui qu’elle va mettre au monde, c’est bien notre Sauveur ! Celui qui apporte tout : la vie, la lumière et aussi toutes ces vertus dont nous avons besoin dans notre existence pour mieux le connaître et surtout l’aimer. Et aussi pour nous aimer les uns les autres d’une manière réelle, sensible, de telle sorte que nous soyons d’abord préoccupés de tous ceux qui nous entourent.

« Es-tu Celui qui doit venir ? » A cela Jésus répond par les signes de guérisons qu’il accomplit, et la vie qu’il rend : les morts ressuscitent … Nous sommes appelés à une autre vie qui sera celle de la proximité avec notre Père du Ciel. Échange d’amour profond que nous pourrons réaliser comme il n’y en a pas de semblable sur cette Terre.
« Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour qu’il prépare le chemin devant toi. » C’est cela que nous avons à vivre en cette période de l’Avent.
« Le plus petit dans le Royaume des Cieux est encore plus grand que lui ! » C’est dire que vraiment nous sommes appelés à quelque chose de formidable lorsque nous pourrons nous approcher de ce royaume de Dieu.

Le Père Étienne-Marie nous invite à demander à la Très Sainte Vierge Marie qu’elle nous aide à toujours mieux comprendre le sens de ce mystère de l’Incarnation : Dieu qui vient à nous et Dieu qui vient en nous, qui se fait nourriture pour nous.
Demandons-Lui de nous aider à être dans ce monde comme le fut Jean Baptiste : prophète de ce monde à la suite de cette présence de Jésus parmi nous, en chacun de nos cœurs et qui a comme tâche principale de changer, de transformer notre cœur en y mettant plein d’amour, de sollicitude pour tous ceux qui nous entourent.

Lectures du jour :

- Livre d’Isaïe 35,1-6.10.

- Psaume 146(145),7-10.

- Lettre de saint Jacques 5,7-10.

- Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,2-11.

Jean le Baptiste, dans sa prison, avait appris ce que faisait le Christ.
Il lui envoya demander par ses disciples : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Jésus leur répondit : « Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ! »
Tandis que les envoyés de Jean se retiraient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu’êtes-vous allés voir au désert ? un roseau agité par le vent ?. . . Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ? un homme aux vêtements luxueux ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois. Qu’êtes-vous donc allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète. C’est de lui qu’il est écrit : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour qu’il prépare le chemin devant toi.
Amen, je vous le dis : Parmi les hommes, il n’en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui.

+ Répondre à cet article