Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Archives > Quand Ebène fait des siennes au marché de Noël…

Quand Ebène fait des siennes au marché de Noël…

Imprimer
25 janvier 2011
123451 vote(s)
réagir


Invités par la ville de Noyon à être présents sur le marché de Noël, les Frères ont tenu un des 33 chalets qu’ils ont décoré aux couleurs du Canada, thème cette année du marché de Noël, et y ont exposé leurs produits pendant 6 jours.

A tour de rôle, les frères ont tenu ce « stand ». Leur présence a surpris, réjoui, intéressé. Chacun a pu venir découvrir ou acheter les produits, questionner, voire même se ressourcer auprès des Frères.



Le Marché de Noël se tenait sur la place de l’Hôtel de ville de Noyon, grosse ville proche de l’Abbaye. Les organisateurs étaient ravis d’accueillir les Frères, qui font un peu partie du patrimoine/folklore local …

Avec la cire des abeilles du Frère Samuel, de jolies bougies au parfum enchanteur avaient été réalisées.
A la cuisine, on avait cassé quantité de noix du jardin pour fabriquer de délicats biscuits appelés « croc’ours » - en mémoire de l’ours de Saint Eloi.
On pouvait trouver aussi des produits venant de la librairie (livres, objets religieux, santons, produits monastiques) et les Confitures du Père Prieur.
Ces dernières ont fait fureur, détrônant chez le crêpier voisin la fameuse et incontournable mixture chocolat/noisette des goûters de nos enfants…
Enfin, sur demande express des organisateurs, les Frères assurèrent la cuisson de kilos de châtaignes.

Mais le temps ne fut pas de la partie, la neige ayant recouvert notre bien-aimée Picardie pour plusieurs jours. Les passants étaient souvent peu nombreux.

Alors les rencontres se firent avec les exposants des chalets plus ou moins voisins. Belles rencontres, d’abord illuminées de sourires dubitatifs, puis animées d’échanges cordiaux pour finir dans le partage de repas conviviaux arrosés (avec modération) de vin chaud.

Fidèle à son poste, Ebène, l’âne de l’Abbaye tant aimé des enfants, a été de nouveau mis à contribution. Notre bonne monture fit docilement le tour du marché de Noël plusieurs fois, sous les rires et cris de joie des enfants qui se prenaient pour des héros. Puis il devint capricieux. Ebène ne voulut plus s’approcher des manèges… Était-ce par peur des ces gros trucs pleins de bruits qui n’arrêtaient pas de tourner et lui donnaient mal à la tête ?! Mmm… N’était-ce plutôt pas par jalousie de ces montures-là qui avaient, ELLES, de magnifiques poignées en plastique superbement plantées sur le dessus de leur tête ?? Nous ne saurons pas, Ebène ne s’étant pas confié sur ce sujet… Toujours est-il que le tour de marché devint un simple tour de …chalet, pour finir tout bonnement par un retour à la maison… Merci, Ebène, pour tes bons services !!!

Ce marché de Noël fut l’occasion pour les Frères de passer un peu de temps à Noyon, au lieu d’y passer en courant !!
Prendre le temps de la rencontre avec les gens des villages voisins, parfois des personnes baptisées ou mariées par les Fères.
Le Père Noël lui-même est venu se ressourcer spirituellement auprès des Frères, trouvant là sa vraie raison d’exister… Noël est tout de même et avant tout une fête chrétienne !! Les Frères donnèrent une note spirituelle au Marché de Noël.

+ Répondre à cet article