Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Archives > Retraite des terminales du lycée Saint-Joseph de Reims

Retraite des terminales du lycée Saint-Joseph de Reims

Imprimer
123454 vote(s)
réagir


Depuis de nombreuses années, le lycée Saint-Joseph de Reims a pris l’habitude d’offrir à chaque lycéen de Terminale l’opportunité de vivre une retraite de 3 jours dans ce magnifique lieu de repli qu’est Ourscamp.
Découvrons le témoignage d’un accompagnateur, ainsi que les « perles » de ces jeunes.



Un temps pour s’arrêter, découvrir, se questionner et repartir plus fort

Ceux qui nous ont précédés et qui ont mis au point ce parcours si précieux nous manquent mais nous donnent l’occasion de prier pour eux.

Temps d'enseignements Cette retraite comprend plusieurs étapes :

  • la connaissance de soi
  • la relation à l’autre
  • et finalement notre relation à Dieu pour certains,
    étapes qui se vivent à travers des topos et des partages en petits groupes.

Ce cheminement, obligatoire pour tous, donne beaucoup de fruits. Des discernements, des pardons, des jugements de valeur qui tombent, des remises en mouvement, des découvertes de Foi, d’amitiés, de partage, de présence de Dieu en nous et en l’autre.

Les jeunes peuvent suivre les offices avec les frères, ils ont des temps de service auprès de la communauté, des temps de sport. Les repas sont pris en silence.

Les animateurs Les accompagnateurs (religieux d’Ourscamp, Jésuites et parents) qui encadrent les jeunes sont partie-prenantes et se jettent à l’eau sans filet avec enthousiasme et appréhension tout à la fois, en se remettant à Dieu totalement.

C’est plus qu’un temps passé loin du lycée Saint-Joseph. C’est une histoire de chacun pour mieux repartir enrichis et renforcés vers la vie qui nous attend.

Perles de lycéens

  • Le plus important pour moi c’est d’avoir pu me confesser et parler avec un prêtre. Cela m’a permis d’être soulagée.
  • L’adoration, j’aime beaucoup me recueillir et prier.
  • La retraite donne une véritable paix qui, comme une pluie, nettoie tout et permet de repartir avec de bonnes bases.
  • J’ai appris à pardonner à ceux qui m’avaient blessé.
  • J’ai découvert des personnes ayant un grand cœur.
  • Ce qui a été le plus important pour moi a été la découverte de moi-même. J’ai appris à connaître Dieu et à Lui faire confiance et Lui-même m’a montré le chemin de la découverte de soi et du bonheur.
  • Cette retraite nous oblige à penser sérieusement et cela avec des personnes qui sont dans le même cas que nous. L’adolescence est une période difficile et pouvoir en parler avec d’autres jeunes dans un cadre bien particulier est important. Même pour ceux qui ne croient pas.
  • S’ouvrir aux autres, essayer de briser nos murs même si ce n’est pas évident.
  • Je me suis retrouvée, j’ai compris un certain nombre de choses sur moi, mes défauts, mais aussi mes qualités. J’ai vécu une expérience inoubliable.
  • Même si je n’ai pas toujours la foi, à la fin de cette retraite j’ai enfin compris combien pour ceux qui l’avaient elle était importante pour avancer dans la vie.
  • Lors de cette retraite, j’ai eu un sacré déclic : « Agis, ne reste pas passif, ne sois pas spectateur mais acteur. » Il faut aller de l’avant et profiter de l’instant présent.
  • J’ai appris le respect des gens dans leur différence :ils ne pensent pas comme moi et c’est très bien ainsi.
  • Cette retraite m’a permis de me « poser » (loin du stress des cours). Pendant trois jours, j’ai eu l’impression d’être coupé du monde, loin de mes problèmes de l’extérieur.
  • Le plus important pour moi a été la confiance, le respect, et la totale absence de moquerie ou d’indifférence devant ce que nous disions au sein du groupe.
  • J’ai vraiment redécouvert le silence dans toute sa splendeur et j’ai bien l’intention de revivre cette expérience.
  • Cette retraite m’a donné plus envie de me donner à fond dans mes études, mais aussi de me consacrer aux autres et d’agir pour que ce ne soit pas que des mots.
  • Heureux, épanoui, bonheur, apaisement, bien être.
  • Moi qui ne croit en rien, cette retraite m’a fait comprendre qu’il y a quelque chose… mais je ne sais toujours pas quoi. Cette retraite est comme un commencement ; il me reste à l’approfondir.
  • Le service avec les frères devient très amusant, eux qui savent aussi être si sérieux…

+ Répondre à cet article