Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Y a-t-il un autre chemin ?

5e dimanche de Pâques - Année A

Imprimer
Écrire à l'auteur Père Pierre-Marie 24 mai 2011
123451 vote(s)
réagir


Homélie de Père Pierre-Marie

Écouter l’homélie :




* * * *

« Croyez-vous vraiment en moi ? » …

Pouvons-nous nous fier à Jésus, et à sa personne ? Le christianisme n’est pas tant une série de commandements moraux, ni de valeurs. Il est aussi une vie de foi.
La source même de l’amour, du pardon, c’est le Christ lui-même.

Cette foi dans la parole de Dieu et dans la présence de Jésus, ce n’est pas si simple. Parfois on se sent isolé au milieu de ceux qui nous entourent et qui ne croient pas. Les autres ne semblent pas si malheureux ! Qu’est-ce que cela m’apporte, la foi ?

La tentation de tout envoyer par-dessus bord peut être grande… le rêve de vivre comme le monde est grand. La foi ne complique-t-elle pas tout ?

Et Jésus pose cette même question aux apôtres, alors qu’Il célèbre la dernière Cène.
Nous ne savons pas toujours où le Seigneur nous conduit, nous ne connaissons pas toujours le chemin.

Jésus, à cela, répond : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. »
La personne même de Jésus est celle qui nous conduit vers le Père. Par Jésus, c’est Dieu lui-même qui s’approche de l’homme. Et cela nécessite de passer par Jésus. La Foi en Jésus Christ est une condition pour accéder au Père, à nous qui avons reçu le baptême : c’est notre voie royale.

Nous connaissons qui est Jésus, nous avons écouté sa parole, nous avons communié à son Corps et à son Sang, nous avons été pardonnés…
« A celui à qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé ».

Dieu nous garde et nous préserve d’un moment redoutable que serait une rencontre réelle avec Jésus, là, maintenant. Nous croirions à une hallucination !!

Jésus se manifeste à nous au fur et à mesure que nous nous donnons à Lui. Jésus est le Chemin.

Parce que je dis « Je crois » au Christ, le Christ lui-même se manifeste à nous et nous pouvons le connaître.

La différence : pour connaître le Christ, il faut se donner à lui. Et comment se donner à Lui si n’est en ayant foi en lui : Je crois Seigneur que Tu es le chemin. Alors le Christ se manifeste.

Chacun est en train d’accomplir ce chemin. Cela n’est pas facile. La foi nous fait cheminer entre ombre et lumière, le doute parfois est dans notre cœur.

Alors posons-nous la question suivante : Y A-T-IL UN AUTRE CHEMIN ?

Pour la dignité de la personne humaine, pour une révélation de Dieu, pour une connaissance de la nature humaine et de la nature divine, pour le Salut… Est-ce qu’il y a un autre chemin ?

Nous recevons d’autres lumières que celles de l’Évangile… Et parfois leur objectif est plus celui de nous rendre esclave…

Est-ce que vous voyez quelque chose de lumineux qui élève votre âme ? Quelqu’un qui comme le Christ soit capable d’aller jusqu’au bout dans l’amour désintéressée pour chacun.

Et une fois ce constat fait, vous reviendrez à la Parole de Jésus, parce que vous n’aurez pas de personne semblable à Lui qui nous donne une connaissance de Dieu et une connaissance de l’homme, et qui nous donne cet amour parfait.

Alors nous comprenons l’invitation de Saint Paul à nous appuyer sur le Christ.

Frères, approchez-vous de lui : il est la pierre vivante que les hommes ont éliminée, mais que Dieu a choisie parce qu’il en connaît la valeur.
Vous aussi, soyez les pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel, et vous serez le sacerdoce saint, présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus.

La foi arrive jusqu’à nous par le témoignage, de personnes qui ont cru, et qui sont passés par l’eau et le feu et sont sortis dans l’abondance. C’est ce témoignage qui nous conduit dans cette chapelle. Et il ne faut pas que le témoin tombe !! Il faut être crédibles. Là où nous sommes. N’ayez pas peur de cet appel de Jésus à témoigner de cet évangile.

C’est aux fruits que l’on reconnait l’arbre. Quels sont les fruits de la parole de Dieu dans notre vie ? Les fruits de l’éducation chrétienne ?

Redisons cette confiance à Jésus : « Tu es LE chemin ». On me propose d’autres chemins, des voies larges, des voies faciles…

« La permissivité ne rend pas l’homme heureux. » Jean-Paul II

Demandons au Seigneur de nous laisser toucher par cette confiance qu’Il nous fait. Il nous a choisis comme les pierres vivantes pour être ce témoignage auprès des autres, et annoncer les merveilles de Celui qui nous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. Amen.

* * * * * *

Références des textes du jour :

- Livre des Actes des Apôtres 6,1-7.

- Psaume 33(32),1.2b-3a.4-5.18-19.

- Première lettre de saint Pierre Apôtre 2,4-9.

- Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 14,1-12.

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Ne soyez donc pas bouleversés : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, beaucoup peuvent trouver leur demeure ; sinon, est-ce que je vous aurais dit : Je pars vous préparer une place ? Quand je serai allé vous la préparer, je reviendrai vous prendre avec moi ; et là où je suis, vous y serez aussi. Pour aller où je m’en vais, vous savez le chemin. »
Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. »
Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »
Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ’Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; mais c’est le Père qui demeure en moi, et qui accomplit ses propres œuvres. Croyez ce que je vous dis : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des œuvres. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père.

+ Répondre à cet article