Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Archives > Chronique d’Argentine - Juillet à décembre 2013

Chronique d’Argentine - Juillet à décembre 2013

Nouvelles des Serviteurs de Jésus et de Marie

Imprimer
123451 vote(s)
réagir


Ces derniers mois ont été riches en événements pour les frères de la Casa : de l’accueil des jeunes avant et après les JMJ de Rio à l’arrivée d’un nouveau prieur, en passant par la maison mère pour le chapitre et les vœux simples d’un frère, sans oublier toutes les activités apostoliques qui se poursuivent avec fidélité dans le quotidien…

Mais, commençons pas un petit retour sur ces JMJ sud-américaines :



Laissons la parole à François !

Déjà six jours de passés sur le sol argentin. Six jours pour une belle immersion à la Casa de Padre Lamy, à Paraná et ses alentours. C’est l’occasion de commencer à rencontrer les argentins, tous plus chaleureux les uns que les autres. Sans barrière, sans complexe, accolades amicales pour un accueil. Dans ce contexte vient le temps du départ pour Rio. Nous partagerons le bus avec les jeunes de la paroisse de Notre-Dame de Guadalupe et les séminaristes du diocèse.

Un voyage de trois nuits et trois jours… Santa Cruz sera notre point d’attache… Certes, nous sommes à plus de deux heures de transport en commun du centre… À chaque trajet, l’occasion de faire de nouvelles rencontres s’offrait à nous… Le trajet se terminait alors par quelques photos et adresses échangées. La journée se concluait sur la plage de Copacabana avec animation et messe, et bien sûr enseignements du Pape !

Coppacabana JMJ 2013 500

Copacabana, ou la plage qui n’aura jamais accueilli autant de représentants de nations différentes dans un même temps pour le nom du Christ. Déferlant de toute part en provenance de l’intérieur des terres de Rio, les jeunes du monde s’y dirigent pour ces fins de journées…

Une effervescence palpable à la vue du but atteint, une joie immense d’être rassemblés ici aussi nombreux et de fêter notre foi dans le Christ, juste ensemble. Je ne te connais pas ni ne comprends ta langue, mais tu me souris, et tu danses avec moi. Tu m’offres un fragment de ton lointain pays et je t’en donne un du mien en échange. Tu me transmets ta joie et je te transmets la mienne. Juste ensemble. Au nom du Christ et de ce nouveau Pape que nous venons saluer.

Un Pape qui insuffle la vocation de suivre les pas de Zachée. Pas un seul arbre du bord du circuit ne fut pas escaladé. Un Pape qui prend son temps, spontané, attentif à toute cette foule qui l’entoure. Des mots simples, clairs, compréhensibles. Maintenant nous avons du travail. Spirituel : à commencer par nous changer nous-même. Et remplir notre vie, oui, mais la nourrir avant tout. De notre foi, et de l’espérance. Et un travail humain : la suite du voyage se passera pour nous de nouveau en Argentine dans le bidonville de Paraná où nous allons aider à l’installation de sanitaire et de canalisation dans la maison d’un couple de personnes âgées. Durant ce temps nous aurons aussi l’occasion d’entrer en contact avec les enfants du quartier et de partager leur quotidien. Mais ceci est une autre histoire…

Le chapitre

Les frères profès perpétuels se sont acheminés en ordre plus ou moins dispersé vers la France… Joie de pouvoir vivre ce temps de voyage - long voyage parfois - comme un temps fraternel, où nous allons de chapelle d’aéroport en chapelle d’aéroport, pour célébrer la messe et poursuivre notre vie consacrée qui ne s’arrête pas aux portes de nos maisons. Du chapitre vous avez eu les échos. Soulignons simplement que Gustavo notre postulant s’est montré un ange gardien fidèle de la maison. Le matin, il sonnait les cloches pour convier les armées célestes et chanter avec elles les louanges du Seigneur. Une famille amie partageait avec lui la garde de la maison et le chapelet.

Pendant ce temps, Fr. Sébastien et Fr. Jean-Paul étaient à la Trappe d’Azul, dans le sud de la Province de Buenos Aires, pour un temps de vie monastique, dans le cadre notamment du noviciat de Fr. Sébastien. Nous avons pu trouver en cette abbaye, une abbaye « grande sœur » qui sait nous accueillir et nous transmettre les trésors de sa sagesse et de sa prudence monastiques.

Les vœux

votos h Sebastian firma signature Le frère Sébastien a prononcé ses vœux le 12 octobre. Ces vœux se passent dans l’intimité… Mais néanmoins quelques personnes sont invitées, et tous témoignent de la joie de voir se célébrer en cette terre argentine, les premiers engagements dans notre Congrégation d’un de ses fils.

La famille - nombreuse - de notre frère était venue de Zaraté, au Nord de Buenos Aires, et nous avons pu ainsi mieux connaître les frères et sœurs, neveux et nièces de notre frère, ce qui renforce les liens fraternels.

Les apostolats

La grande nouveauté cette année pour les scouts a été la fondation d’une branche féminine ! C’est une grande joie que de voir le charisme du Père Lamy, et la méthode scoute être proposés aux jeunes filles proches de la communauté. Du coup une famille amie s’est engagée tout entière… Un bois épais et touffu, nourri d’épineux et de branches rebelles, a été laissé entre les deux lieux de camp : scout sans e et scoute avec e… Le camp aura lieu une nouvelle fois en janvier 2014 - les grandes vacances argentines - à Chajari, ville natale et chérie de notre frère scoutmestre.

Les jeunes construiront cette année un catamaran pour affronter la pièce d’eau municipale ou les ruisseaux des alentours.

Fr. Philippe est d’une remarquable fidélité pour son apostolat à Fidanza, hospice d’anciens. Une jeune de la Frat, Lourdes, l’accompagne, déployant ses qualités de bonne humeur et de délicatesse, avec un autre jeune de la paroisse. Les jeunes et notre ancien se portent mutuellement une grande estime.

Fr. Jean-Paul a accompagné avec bonne volonté l’année de noviciat : il partageait les repas, les récréations, les moments lumineux et les défilés obscures… que tout noviciat traverse. C’était aussi pour lui l’occasion de se joindre à tel ou tel cours donné dans le cadre du noviciat. Il était en outre chargé des enfants lors des journées famille.

Spectacle pour les familles à la Casa Fr. Marie Joseph poursuit son ministère d’accompagnement spirituel et de libération. Ces derniers mois les portes de la prison se sont ouvertes à lui… Mais pour plus de discrétion vis-à-vis des autres détenus, c’est maintenant la prison qui vient à nous… quelques gardes plantés ça et là dans notre propriété, veillent à la sécurité… Il faudrait donc réécrire l’évangile : « J’étais en prison et je suis venu te visiter ! »

Fr. Jean Gabriel lui, est passablement affairé avec les nombreux groupes qui se pressent à l’hôtellerie au retour du chapitre. Nous leur offrons une visite du Monte, un enseignement interactif…, une eucharistie, un moment fraternel… mais nous aurons à amplifier davantage encore nos propositions. Notre hôtellerie, notamment après la réquisition par le noviciat d’une maison, ne peut répondre à toutes les demandes qui lui sont adressées. Nous projetons donc pour le long terme l’édification d’un autre pavillon qui pourrait amplifier notre capacité d’accueil.
Avec Gustavo, notre frère visite la prison chaque lundi, sacrifiant ainsi son jour de détente.

P. Éric, malgré un séjour en Argentine relativement bref, a marqué la terre de Entre Rios : il s’est investi principalement auprès des familles, et de la fraternité du Serviteur. Il a initié un petit groupe d’évangélisation de rue. Son œil exercé d’économe lui a permis de veiller avec compétence sur nos finances.

Fr. Maximilien, nommé maître des novices a mis en veilleuse un certain nombre d’apostolats : conservant notamment à l’apostolat de l’école Alberdi où il se rend chaque semaine, avec Fr. Jean Paul et Fr. Sébastien.
Bel apostolat de première annonce, mais souvent ingrat aussi. Cependant nous avons la joie d’être accompagnés par plusieurs jeunes qui se donnent avec enthousiasme à cet apostolat, tant pour la catéchèse, pour jouer de la guitare, ou préparer la partie de foot. Nous terminons l’année avec le presque traditionnel pèlerinage nautique, et la confirmation d’un des élèves.

Une nouvelle tête…

Première communion des scouts 240 Hé oui, nous pouvons voir une nouvelle tête parmi les frères, en la personne du frère Samuel, arrivé fin octobre à la casa, pas si nouvelle que cela pour les Argentins, puisque in illo tempore, notre frère a séjourné au Points Cœur du Morro, premier fondé.
Nouvelle tête aussi puisqu’il est notre nouveau prieur. Il se rend disponible pour écouter les frères, tout en précisant le profil apostolique de notre maison.

+ Répondre à cet article