Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Agenda > Abbaye d’Ourscamp > Pour tous > Regards croisés sur la retraite pascale

Regards croisés sur la retraite pascale

Témoignage de deux retraitants

Imprimer
1 2 3 4 5
réagir


Chaque année, les frères de l’abbaye d’Ourscamp invitent ceux qui le désirent à vivre la Semaine Sainte en leur compagnie.
Deux retraitants nous font part de leurs impressions



Mathilde : un cheminement intérieur

« C’est avec Marie que s’ouvre cette retraite lors de la première conférence, jeudi après-midi.
C’est elle qui, comme elle a l’a fait quelque 2000 ans plus tôt avec son Fils, va nous aider à revivre la Passion du Christ pour arriver à la Résurrection. Dès lors, nous cheminons avec le Christ afin de mieux comprendre Sa Passion ; la Croix est le signe de Son amour infini.

Le silence et la prière, rythment cette montée vers Pâques.
Enseignements, chemin de Croix, offices, confessions… ; tout un programme pour nous guider et nous éclairer.
Le silence ne signifie pas « faire la tête ». Il s’agit plus de faire silence en nous même afin de mieux accueillir le sacrifice qu’a fait le Christ par amour pour nous.
Cependant les services sont l’occasion de découvrir les autres ; n’y a-t-il pas d’autres formes de langage que la parole ?

« Il est ressuscité d’entre les morts » (Matthieu 28, 7) ! ALLÉLUIA !
Le feu nouveau illumine la nuit, la joie éclate ! C’est dans ce climat que se termine le week-end.
Après quelques jours de cheminement plus intérieur, il est impossible de ne pas partager la joie de la Bonne Nouvelle. Et même s’il nous faut retourner à notre vie quotidienne, c’est enrichis de cette joie partagée, qu’il nous appartient de faire rayonner. » Mathilde

Jean-Michel : se recentrer sur l’essentiel

« Une amie m’a dit « Vas à Ourscamp ! » sans autre explication.
J’avais besoin d’un temps de réflexion et de prières. J’ai donc pris la décision de faire la retraite pascale au sein de l’Abbaye d’Ourscamp avec la Communauté des Serviteurs de Jésus et de Marie.
J’ai non seulement trouvé certaines réponses, mais j’ai également fait une rencontre merveilleuse, celle de la communauté qui vous accueille avec un sourire permanent.

Ma réflexion portait sur les contradictions entre le milieu professionnel dans lequel nous évoluons et nos valeurs chrétiennes. Eh bien, la réponse était a l’abbaye : sourire à la vie quelque soient les adversités !
Mais surtout, les frères avec qui j’ai pu parler m’ont transmis l’idée que nous devons rester fidèle à nos valeurs, que le bien appelle la confiance et le respect à long terme. J’ai donc pu revenir sur mon lieu de travail convaincu de la voie à suivre au sein du milieu de la finance.
L’atmosphère de la retraite m’a également aidé à trouver des réponses plus personnelles.

J’ai aimé le dynamisme de la communauté. Il ne faut pas s’étonner de voir le père hôtelier dévaler les chemins du parc de l’abbaye sur son vélo à toute vitesse ! Tout cela pour assurer un confort certain aux retraitants !

La retraite était marquée par la sublime vigile pascale samedi soir, accompagnée du grand orgue, qui bénéficie de sa propre association !.
Et aussi par les conférences. Chaque prêtre avait sa façon de présenter les choses, concernant la Résurrection surtout.
Certains se sont appuyés surtout sur les écrits bibliques alors que d’autres nous ont fait part d’anecdotes personnelles.

La retraite pascale fut un moment complet, actif et qui m’a permis de cerner parfaitement le fondement de notre chrétienté. Je ne vivrai plus la semaine sainte de la même manière.
L’abbaye reste pour moi un lieu hors du temps, un endroit magnifique (ah ! les ruines « romantiques » !), habité par des âmes heureuses.
Aussi, la conclusion que nous avons eue avec certains retraitants fut que lorsque l’on met les pieds à l’Abbaye d’Ourscamp, on ne peut qu’avoir envie d’y revenir.
Alors je dis « A bientôt » aux frères, et c’est à mon tour de dire "Allez à Ourscamp ! » Jean-Michel

+ Répondre à cet article