Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie
Accueil > Notre vocation > Être Serviteur de Jésus et de Marie

Être Serviteur de Jésus et de Marie

Imprimer
Écrire à l'auteur Serviteurs de Jésus et de Marie 14 septembre 2006
123453 vote(s)
réagir


Chacun de nous, nous avons entendu l’appel du Seigneur à suivre le Christ Sauveur dans sa mission rédemptrice.
Nous avons tout abandonné pour suivre cet appel. Les vœux de pauvreté, chasteté et obéissance que nous prononçons en sont le signe.
La vie liturgique et la prière personnelle nourrissent profondément notre consécration en même temps qu’elles l’expriment.



L’engagement des frères : une vie donnée à Dieu

  • Dans la fidélité au pape Fidèles au Pape, à notre évêque, et remettant notre vie entre les mains de Marie Reine Immaculée, nous cherchons à pratiquer l’abandon à la volonté de Dieu et la miséricorde envers nos frères.
JPEG - 13.6 ko
Cérémonie des voeux

C’est par amour que nous faisons vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance. En adoptant la même vie que celle du Christ lui-même, nous témoignons déjà du Royaume.

  • La pauvreté évangélique nous invite à vivre abandonnés à la volonté du Père. Nous nous mettons joyeusement à la disposition de la Communauté, de sa mission et de nos frères tous les dons reçus de la Providence divine. Cette pauvreté librement choisie et pratiquée nous aide à rompre avec l’égoïsme pour entendre le cri des pauvres et la clameur de ceux qui souffrent.
  • La chasteté consacrée signifie notre choix définitif d’un cœur sans partage. Nous sommes rendus libres d’aller à toute détresse et de répondre à tout appel. Enfin, nous témoignons de la situation dernière de tout homme en aimant de l’amour même de Dieu. Nous savons que notre sacrifice, au delà de la solitude qu’il implique parfois et de l’incompréhension qu’il rencontre, est source d’une fécondité réelle.
JPEG - 12 ko
Office des laudes
  • L’obéissance fortifie notre liberté Elle nous fait embrasser la volonté même de Dieu qui nous est manifestée par l’Église et par les pasteurs qu’elle nous donne.

(Haut de page)

Une prière incessante

« …Ils consacreront une large partie de leur temps à la louange de Dieu ».
« Matin, midi et soir, rassemblés, nous exprimons la prière de l’Église : louange, action de grâce, supplication » P. Lamy

La prière des frères comporte divers temps :

  • L’office divin : Laudes, Sextes, Vêpres, Complies…

Une prière incessante

  • L’Eucharistie
    « Source et sommet de toute notre vie et de toute notre action ». P. Lamy
  • L’adoration
    « Il s’en approchera avec le désir d’être constamment uni à notre Seigneur Jésus-Christ en son Eucharistie »
  • La lecture de la bible
    « Nous avons à annoncer la parole de Dieu dont l’Église est la gardienne… ».
    « … Nous avons le devoir de nous en imprégner par la lecture assidue de la Sainte Ecriture et du magistère ». Règle de vie
  • La prière à Marie

« Marie, Vierge Puissante, Reine, en son cœur immaculé est le refuge des pécheurs. Elle intercède et agit sans cesse en faveur des hommes. C’est seulement en nous laissant éduquer, former, modeler par le Cœur Immaculé de Marie que nous deviendrons des apôtres, pauvres, humbles, doux et pleins de miséricorde. Elle nous donnera part à sa compassion. » Actes du chapitre 1971
« J’ai fait démission de ma pauvre volonté entre les mains de la très Sainte Vierge. »
« Marie est le vrai modèle des âmes religieuse. Elle est la dispensatrice des grâces ». P. Lamy

  • Le chapelet
    « Les Serviteurs de Jésus et de Marie sont chaleureusement appelé à réciter le plus constamment possible le chapelet à la suite de notre fondateur et à vivre notre vie spirituelle dans le climat des mystères du rosaire… C’est une voie de sanctification, c’est le secret que leur offre le Père Lamy pour avoir avec Jésus et Marie une véritable et profonde intimité. » Actes du chapitre 2001
  • L’oraison : une prière silencieuse
    « Le religieux a souvent besoin de se retrouver seul avec Dieu… »
    « …car toute notre force est dans le secours de Dieu et Dieu ne l’accorde qu’à ceux qui prient ». P.Lamy

(Haut de page)

Notre Charisme

Le charisme d’une communauté est le don et la mission confiés par Dieu au fondateur et à ses membres pour la croissance de l’Église.
Le charisme des Serviteurs de Jésus et de Marie est exprimé premièrement dans leur nom, deuxièmement dans leur fête patronale et troisièmement dans l’exemple donné par le Père Lamy, l’esprit qui l’animait et par les intentions qu’il a exprimées, notamment dans ses Écrits spirituels et pédagogiques.

  • Le nom : Serviteurs

Leur nom : ils sont Serviteurs. Dans la Bible, le Serviteur de Yahvé est le disciple qui sauve son peuple en offrant sa souffrance pour les pécheurs.
L’Évangile nous pré­sente deux Serviteurs de Jésus et de Marie : saint Joseph et saint Jean, le pre­mier dans une vie cachée, le second dans une vie aposto­lique. Les deux ont été des contemplatifs, agissant en tout par amour ; en regar­dant Marie ils ont appris comment aimer Jésus. Les deux sont les modèles des Serviteurs qui ont de même une vie cachée et une vie apostolique.

Vierge Puissante d'Ourscamp

  • La mère : Marie, Refuge des pécheurs

Le Père Lamy met ses religieux sous le patronage du Cœur Immaculé de Marie, Refuge des pécheurs, comme il le fai­sait lui-même en toutes ses entreprises. La spiri­tualité profonde des Serviteurs de Jésus et de Marie consiste, d’une part à découvrir chaque jour combien ils sont des pécheurs pardonnés et à placer en Marie leur confiance, à « se réfugier en elle » comme des tout petits qui ne peuvent rien par eux-mêmes.

D’autre part, en pratiquant la miséricorde pour les autres, les Serviteurs sont à présenter aux hommes le visage de leur Mère du ciel, Refuge des Pécheurs. « Dans un refuge, tout y entre », disait le Père Lamy. Aucun pécheur n’est exclu du cœur de Marie, qui fut « créée pour aider les âmes ». Aidés par Marie, ils s’efforcent de ramener à Jésus Christ les « populations », c’est-à-dire tout le monde, spé­cialement les jeunes, qui plus que d’autres ont besoin de découvrir l’Amour.

  • Vivre dans l’intimité de Marie

Pour réaliser cela, les Serviteurs sont appelés à vivre dans une constante intimité avec Jésus et Marie. L’exemple du Père Lamy nous montre ce que peut être cette intimité avec la Mère. Elle veut leur donner son humilité, sa simplicité, son espérance. Elle veut tout apprendre à ceux qui se mettent à son école.

(Haut de page)

Une vie entre frères

Nous menons une vie fraternelle en communauté,
apprenant à nous aimer en nous estimant,
en nous entraidant,
en nous pardonnant et
en nous stimulant à nous donner toujours plus.

Ils vivront en communauté, consacrant une large partie de leur temps à la louange de Dieu " Père Lamy
« Viens et suis-moi ! »
« Jésus nous appelle à lui jusqu’à tout laisser et à tout perdre » Règle de vie

JPEG - 18.3 ko
Travaux des champs
  • La vie fraternelle
    La vie fraternelle manifeste aux yeux du monde la charité divine et la communion que Dieu a voulu établir entre lui et la communauté des hommes. Cette charité passe par le pardon et la correction fraternelle, par le soutien mutuel et par la coopération dans les tâches apostoliques.
  • La vie de travail
    À l’image de la sainte famille nous partageons la vie commune, attentif au bien et au besoin de chacun des frères.
    Nous avons le sens de la disponibilité aux besoins, aux fonctions et aux activités de la vie commune tant au point de vue matériel, intellectuel que spirituel.
    « Heureux le religieux qui, tels les apôtres, vit du travail de ses mains ! » Père Lamy
    Nous avons le sens de la responsabilité et donc la volonté ferme d’accomplir toutes ces tâches avec exactitude, courage et persévérance pour les mener à bonne fin dans l’ordre et la discipline.
    « Le travail joint à la prière aide merveilleusement l’âme à se sanctifier… » Père Lamy
    Nous avons le sens du partage, c’est à dire le respect de la charge d’un frère, l’aide occasionnelle à s’apporter mutuellement, la volonté de rendre compte à l’autorité et d’informer ses frères.

« Notre Seigneur a travaillé de ses mains pour gagner son pain. »

« L’oisiveté est la plus grande ennemie de l’âme… »

« Il ne faut entreprendre aucun travail sans avoir demandé sa bénédiction au divin Maître. » Père Lamy

(Haut de page)

JPEG - 15.1 ko
Apostolat

Activités apostoliques

Les frères sont invités, à l’exemple de leur fondateur, le Père Lamy, à se dépenser d’une manière spéciale à l’éducation de la foi et à l’annonce de l’Évangile aux jeunes.

La communauté organise des activités spirituelles à l’intention des jeunes (week-ends, camps…) et des familles (retraites, session d’été…).

Elle accueille également, dans le cadre de l’hôtellerie, des groupes ou des hôtes individuels désireux de prendre un temps « à l’écart », de participer aux offices et de rencontrer un prêtre à qui parler.

Plusieurs frères ont, par ailleurs, des apostolats ou des ministères à l’extérieur de l’abbaye (charge paroissiale, aumônerie…).

(Haut de page)

En savoir plus

+ Répondre à cet article

2 réactions


21 septembre 2010 09:06, par Caroline saillet

Merci pour cette présentation claire, nette et précise. Cela permet vraiment de mieux connaitre votre charisme, votre mission. Votre site est très bien fait. bravo. Je n’ai pas encore tout lu,ni tout entendu tellement il est riche. Je confie à vos prières Marie Océane, que certains d’entre vous connaissent et qui depuis début mai ne peut plus se nourrir ni boire normalement. elle est très fatigable, retourne depuis peu à son externat mais reste régulièrement une journée à la maison pour se reposer. Que cette année, je puisse avoir encore la force de supporter cela ! C’est dur. En union de prière. Caroline Saillet

- repondre message

  • 31 octobre 2010 00:25, par Benoît Benjamin

    En prière avec Marie-Océane et Caroline et avec la famille.

    -  Répondre