Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Rendez vous

Accueil > Archives > Sur les traces des Poilus dans les Ardennes

Sur les traces des Poilus dans les Ardennes

Sortie communautaire des frères d’Ourscamp - Septembre 2014

Imprimer
Écrire à l'auteur Serviteurs de Jésus et de Marie 15 septembre 2014
1 2 3 4 5
réagir


Comme à l’accoutumée, les frères d’Ourscamp ont profité d’être réunis au retour de la période estivale pour se rendre sur un lieu chargé d’histoire…

En cette période anniversaire de la Grande Guerre, ils ont choisi de visiter la belle région des Ardennes avec un arrêt privilégié pour commémorer les terribles combats qui s’y sont déroulé.
Voici le récit de trois journées équilibrées entre repos, découvertes et recueillement.

Cliquez pour voir des images de la sortie communautaire



C’est ainsi que Père Eric, Frère Christophe, Père Bernard, Père Guy, Frère Gérard, Père Stéphane, Père Pierre-Marie, Frère Jean-Pierre, Frère Eduardo, et Dominique ont pris la route lundi 1er septembre au matin, pour se rendre en premier lieu par le Chemin des Dames, à la Caverne du Dragon.

Photo 2 pour l article Après le pique-nique dans cet endroit étonnant, ils ont pu visiter l’Abbaye de Vauclair non loin de là. Après avoir admiré les magnifiques voûtes de cet édifice, ils se sont rendus à l’Ermitage de Saint Walfroy à Margut pour y loger.
Après y avoir célébré la messe, ils ont partagé le repas, suivi d’une soirée libre.

Le lendemain matin, la visite de l’Abbaye de Mouzon a suivi la célébration eucharistique en communauté. Le retour au à Walfroy pour le déjeuner a permis de passer un après-midi « repos », avant la visite du château fort de Sedan. sont partis de bon matin.

C’est la visite de la citadelle souterraine de Verdun qui a clôturé ce beau moment en communauté, suivi de la visite du fort de Douaumont, forteresse la plus importante de la région.
Puis, ce fut le moment de repartir vers l’Abbaye, les yeux et le cœur chargés d’images et de pensées qu’ils porteront dans la prière.

+ Répondre à cet article