Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Votre livret de messe de mariage

Imprimer
Écrire à l'auteur Père Pierre-Marie 24 septembre 2011
1234511 vote(s)
réagir


Avant de consulter les livrets de messe de mariage joints peut-être pouvons-nous nous interroger : pourquoi célébrer une Eucharistie lors d’un mariage ?
Le seul sacrement du mariage n’est-il pas suffisant pour une cérémonie ?
Quel est le sens de la messe lors d’un mariage ?



Une alliance

Entre le mariage, signe de l’alliance entre l’homme et la femme et l’Eucharistie, signe de l’alliance entre Dieu et l’humanité, il y a une relation étroite.

Au pied de l’autel, le « oui » qu’échangent un homme et une femme est, au delà d’eux-même, le « oui » du Christ à son Eglise, le « oui » du Christ qui donne sa vie par amour : « Ceci est mon corps livré pour vous… ceci est mon sang versé pour vous et pour toute l’humanité. »

On retrouve la même dynamique de don de soi total dans l’Eucharistie et le mariage.
C’est pourquoi les époux chrétiens ont la charge d’aimer comme Dieu aime et de le faire voir. Pour cela ils devront puiser à la source et alimenter leur amour humain au sacrement de l’amour du Christ. L’Eucharistie nourrit, en effet, les époux et leur permet de se redire « oui » chaque jour, de pardonner, d’être pour l’autre chemin vers Dieu.

L’Eucharistie est la source même du mariage chrétien. Le sacrifice eucharistique, en effet, représente l’alliance d’amour entre le Christ et l’Eglise, en tant qu’elle a été scellée par le sang de sa croix. C’est dans ce sacrifice de la nouvelle et éternelle Alliance que les époux chrétiens trouvent la source jaillissante qui modèle intérieurement et vivifie constamment leur alliance conjugale"
Jean-Paul II, Familiaris consortio

En communiant au Corps du Christ le jour de leur mariage, les époux acceptent de se reconnaître membres de son Eglise et envoyés par Lui vers leurs frères. Il est donc important que ce choix corresponde à ce qu’ils désirent réellement vivre.

Le nouveau rituel du mariage

Depuis la parution du nouveau rituel en 2006, quelques formules ont changé :

  • Il n’y a plus de préparation pénitentielle (je confesse à Dieu tout-puissant…) et donc pas de kyrie. Après le mot d’accueil et la salutation (au nom du père et du fils et du Saint-Esprit…) on entame le gloria. A la fin du gloria c’est la prière d’ouverture.
  • Après l’homélie on peut réciter le credo pour réaffirmer que le mariage s’inscrit dans la foi de l’Eglise et n’est pas un acte isolé dans un désert spirituel.
  • Dans le dialogue des fiancés avec le prêtre il y a une question supplémentaire : « Êtes-vous disposés à assumer ensemble votre mission de chrétiens dans le monde et dans l’Eglise ? »
    S’ils sont d’accord les futurs mariés répondent ensemble « oui »
  • La bénédiction nuptiale peut être placée tout de suite après la bénédiction des alliances ou après le Notre Père selon le désir des fiancés.

Ne pas oublier :

  • Pour la prière universelle, en général il y a 4 intentions : une pour l’Eglise en priant pour le Pape, les évêques, les prêtres et les vocations sacerdotales et religieuses ; une pour les nouveaux mariés ; une pour le monde (la paix dans le monde par exemple ou pour les couples afin qu’ils soient fidèles…) ; une pour ceux qui souffrent.
  • Vous pouvez choisir la prière eucharistique 1, 2 ou 3 mais pas la 4 qui fait une unité avec sa préface.
  • Dans la prière eucharistique ne pas oublier qu’il y a un passage spécial qui fait allusion aux mariés.
  • Si le prêtre qui vous marie n’est pas du diocèse, précisez le nom de l’évêque.
  • Pour les défunts, ils peuvent être nommés dans la prière eucharistique soit personnellement (pour X et X…) soit collectivement (pour les défunts des deux familles).
  • La signature des registres ne se fait plus sur l’autel mais sur une table disposée près de l’autel ou à la sacristie à l’abri des regards. La signature des registres a souvent une importance démesurée, avec photo individualisée de tous ceux qui signent, alors qu’il s’agit d’un simple acte administratif au regard de l’Eglise.

Quelques livrets

Voici, pour vous aider, quelques livrets de messes de mariage, mis à votre disposition par leurs auteurs. Très complets, ils sont plutôt destinés au célébrant, à l’animateur de chants, à l’organiste…
Vous pouvez y piocher des idées pour bâtir votre propre célébration, une célébration qui vous ressemble !

N’hésitez pas à nous envoyer votre livret lorsqu’il sera terminé : vous pourrez aider d’autres couples !

En savoir plus

  • Le rituel du mariage
  • Site internet des Centres de Préparation au Mariage
    Pour approfondir :
    - « Guide Totus des Fiançailles » par Alain Matteeuws
    - La revue Tilt « Réussir Notre Mariage »
    - « Pourquoi nous fiancer ? » de Philippe et Catherine Timmel
    - « Pourquoi se marier quand on vit ensemble ? » du Père Alain Quilici
    - « Carnet de route des Fiancés » Aux Editions Droguet/Ardant
    - « Construisons notre Amour » par Denis Sonet
    - « Aimer c’est pardonner » de Jacques Marin
    - « Se marier et durer », un livre de Père Pierre-Marie Castaignos

Documents joints

+ Répondre à cet article