Serviteurs de Jésus et de Marie

Serviteurs de Jésus et de Marie

Jésus-Eucharistie

Imprimer
Écrire à l'auteur Père Laurent-Marie 13 avril 2007
123455 vote(s)
réagir


L’eucharistie est au cœur de notre vie de consacrés. Elle est aussi au centre de notre prédication puisque nous annonçons le mystère du salut que le Christ a réalisé par son mystère pascal.
Vivre de l’eucharistie et apprendre aux autres à en vivre, n’est-ce pas là le but de toute notre existence ?



La sainte messe est le foyer auquel le religieux va rallumer la flamme de sa dévotion au Saint-Sacrement." Père Lamy

La messe, le sacrifice du Christ

JPEG - 11.5 ko
Mgr James célébrant la messe

Qu’est-ce que la messe ? C’est le sacrifice de Jésus rendu réellement présent sur l’autel. Sur la croix, le sauveur du genre humain offre sa vie, livre toute son existence. Il témoigne ainsi de la manière la plus éclatante de l’amour dont il brûle pour nous. Il livre son corps, il verse son sang pour le pardon, pour la rémission de tous les péchés. Sa résurrection glorieuse fait entrer tous les hommes dans une vie nouvelle, la vie même de Dieu, moyennant le pardon de toutes leurs fautes et la libération du pouvoir de Satan et de la mort.

La Croix glorieuse nous révèle l’amour de Dieu : le Père livre son Fils, le Fils donne sa vie et le Saint-Esprit nous est communiqué. Le monde entier contemple dans la stupeur et dans l’émerveillement le don total que fait Dieu de lui même et qui a commencé dans le sein de la Vierge Marie pour nous les hommes et pour notre salut."

La messe est donc l’école de l’amour, la source de la générosité, la fontaine qui purifie le pécheur, le grand mystère de la foi. Chaque fois qu’elle est célébrée, c’est l’œuvre même de notre rédemption qui s’accomplit et qui nous procure ses bienfaits, ici et maintenant. Oui, il se fait une œuvre nouvelle à la messe, puisque par elle, Dieu, qui, d’une manière admirable nous a créé, nous recrée d’une manière plus admirable encore (prière de l’offertoire), « saint, irréprochable, inattaquable ». Il nous revêt de la sainteté même de son propre fils.

La présence du Christ dans l’eucharistie

La présence réelle (le Christ glorieux présent avec son corps, son sang, son âme et sa divinité sous les espèces eucharistiques) est, à son degré suprême, la réalisation de la promesse faite aux disciples au jour de l’ascension :

Et moi, je suis avec vous pour toujours, jusqu’à la fin du monde."

JPEG - 14.9 ko
Le sang du Christ

L’Église entoure donc du plus grand respect le pain de vie présent dans le tabernacle, signalé par une lampe ou une bougie allumée. Elle invite ses enfants à la pratique de la visite au Saint-Sacrement. Nous-mêmes nous aimons passer de longs moments d’adoration, nous préparant ainsi à recevoir dans nos cœurs celui que nous avons contemplé et intercédant pour le monde.

Notre vie liturgique qui se déploie autour de la présence eucharistique du Christ sauveur doit manifester le culte d’adoration que nous lui rendons avec toute l’Église :
- la beauté des chants,
- la simplicité et la noblesse des célébrations,
- la dignité des attitudes corporelles,
- l’obéissance stricte aux lois liturgiques prescrites par la hiérarchie et la conformité des formes cérémonielles à la tradition et à l’esprit des rites sanctificateurs de l’Église, tout cela contribue fortement à une authentique spiritualité ecclésiale pour nous et pour ceux qui bénéficient de notre accueil.

+ Répondre à cet article