La communication dans la Bible

Conférence donnée aux jeunes pros (18-35 ans)

La communication est un sujet majeur car elle renforce ou use les liens que nous tissons avec notre entourage. Si l’on est croyant, on peut se demander comment la Bible vient éclairer ce sujet.

L’orgueil humain met souvent l’uniformité de penser et d’agir au centre, et nous le voyons bien dans le monde du travail. Pourtant, comme la Bible nous invite à l’explorer, la diversité semble être la clef de voûte de l’unité et de la bonne communication. Comment y parvenir avec nos faibles moyens ?

La communication dans la Bible - WE JP Ourscamp - PPM (2021)
Père Pierre-Marie

L’histoire de Babel en est une des illustrations : les hommes ont voulu bâtir une tour qui touche le ciel afin de communiquer avec Dieu, et nous savons qu’aujourd’hui ce n’est qu’un champ de ruine, le témoignage antique de Babylone sur la terre d’Irak…
C’est un exemple de toute puissance dans l’histoire lointaine de l’humanité et cette question est toujours d’actualité : « Y aurait-il un seul langage pour s’adresser à Dieu ? » et si oui, quelle serait cette langue ?
Les régimes totalitaires et les théocraties auxquels nous assistons ces derniers siècles montrent bien la limite de ce fonctionnement.

Tout le monde se servait d’une même langue et des mêmes mots.
Comme les hommes se déplaçaient à l’Orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Shinar.
Ils se dirent l’un à l’autre : « Allons, faisons des briques ».
La brique leur servit de pierre et le bitume leur servit de mortier.
lls dirent : « Allons, bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux. Faisons-nous un nom et ne soyons pas dispersés sur toute la terre. »

Or, le Seigneur descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâtie. Et le Seigneur dit :
"Voici qu’ils forment tous un seul peuple, parlent une seule langue et et est le début de leur entreprise. Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux.
Allons, descendons et là confondons leur langage pour qu’ils ne s’entendent plus les uns et les autres."

Le Seigneur les dispersa sur toute la surface de la terre, et ils cessèrent de bâtir leur ville. Aussi la nomma-t-on Babel. (Genèse 1-9)

Si Babel signifie "porte de Dieu" en Acadien, cela signifie balbutier en Hébreu. Porte de Dieu et confusion sont les mots clefs pour comprendre la fin de cette histoire. Cela parle à la vie professionnelle comme on le voit dans ces entreprises toutes puissantes, à l’économie plus grand qu’un état.

Au contraire, la richesse vient de la diversité et de l’altérité, et c’est ce que le Seigneur veut nous montrer à travers ces textes. La communication avec Dieu dit quelque chose de la communication des hommes entre eux.

« Pour aller à Dieu, il y a autant de chemins que de personnes. » (Benoît XVI)

Pour commencer, nous pouvons nous demander quel est le langage que le Seigneur emploie pour s’adresser à nous ? Et quel est celui que nous employons pour nous adresser à Lui ?