Retraite discernement : des bonnes bases pour les choix de 2018 - Ourscamp

27 décembre 2017 - 1er janvier 2018 (25-35 ans)

Pour les 25-35 ans, la fin d’année est un temps propice pour faire une pause et relire les choix passés. C’est aussi le moment de discerner les orientations à prendre pour 2018.


Un changement dans ma vie professionnelle ?
Poursuivre ou non une relation amicale ou amoureuse ?
Quels talents mettre au service de Dieu et de mes frères ? Comment sortir d’une relation conflictuelle ?

Le discernement se fait dans les grands choix de vie comme dans les plus petites choses. Vous aimeriez avoir les clés pour prendre les bonnes décisions.

Le discernement n’est pas seulement l’affaire des grands choix de vie, il est une attitude de l’esprit et du cœur pour le disciple de Jésus qui veut découvrir dans le quotidien la Volonté du Père. C’est un don de l’Esprit. Cliquez pour visionner un témoignage  :

Retraite discernement Ourscamp : Témoignage

chercher son chemin


Contenu :

Enseignements :

Plusieurs thèmes seront abordés :

  • maturité affective,
  • maturité spirituelle,
  • connaître les blessures qui parasitent le discernement,
  • la vertu de prudence,
  • la vie dans l’Esprit Saint,
  • repérer les motions de l’Esprit en nous,
  • les appels dans la Bible
  • la Vierge Marie
  • le combat spirituel,
  • les étapes d’une prise de décision,
  • les critères objectifs et subjectifs du discernement…

Esprit et déroulement de la retraite :

La retraite se déroule en silence. Elle allie temps d’enseignement et temps de parole au sein de petite fraternité à partir des enseignements

Il y a des temps de prière (louange, adoration), la messe, les offices avec les frères.

Un accompagnement personnel est proposé par un membre de l’équipe animatrice (des frères de la Communauté, un prêtre diocésain, un couple et deux religieuses d’autres congrégations).


Composition de l’équipe :

Père Pierre Marie Castaignos 85 Père Pierre-Marie Castaignos, sjm : Après une école de commerce et avoir travaillé dans un cabinet d’audit américain, il rentre chez les Serviteurs de Jésus et de Marie à 27 ans en 1987. Il fait sa formation philosophique à l’IPC et part en en 1991 en Argentine où il fera sa théologie. Il y restera 10 ans au service de l’œuvre Points-Cœur, fondera une maison de la congrégation et exercera son ministère comme aumônier de prison. En 2001 il est élu supérieur général de sa communauté jusqu’en 2007. En 2008 il part rejoindre les frères en Alsace. Il fonde l’association spi & spi. puis est nommé aumônier des étudiants et jeunes professionnels au service du diocèse de Belfort.
En 2012 il revient à l’abbaye d’Ourscamp comme économe général et consacre une grande partie de son temps à des prédications et des préparations au mariage.

Frère Diego 69 Frère Diego Castañeda, sjm : De nationalité argentine, frère Diego a 40 ans. Il est entré chez les Serviteurs de Jésus et de Marie à 28 ans, après avoir fait un BTS de tourisme dans son pays natal. Il a fréquenté les frères de la Casa Padre Lamy à partir de 1995 après y avoir fait une retraite spirituelle. Cette rencontre lui a donné l’opportunité de mieux connaitre la vie religieuse. Après de longues années de partage avec les frères, il a senti l’appel de Jésus à tout quitter et le 1er janvier 2003, il rentrait au postulat. Il a fait ses vœux perpétuels en 2011. Il a suivi une formation philosophique chez les frères de Saint-Jean et à la théologie à la Catho de Lille. Actuellement, il étudie l’anthropologie à Philanthropos.
Il est lanceur de goums. Il aide le frère hôtelier à l’abbaye d’Ourscamp (la lingerie et la taille et l’entretien des arbres) et s’implique dans plusieurs retraites et camps destinés aux jeunes et aux familles.

Frère Sébastien 70 par 70 <span class="caps">DSC0035</span> Frère Sébastien, sjm : Ayant reçu le don de la Foi à l’Abbaye vers l’âge de 20 ans, c’est après ses études de médecine et quelques années en milieu hospitalier que frère Sébastien se pose plus concrètement la question de l’appel à la prêtrise dans un contexte diocésain ou de la vie religieuse au sein d’une congrégation. Il entre ainsi au postulat en Alsace en 2014, puis prononce ses vœux temporaires et a pris l’habit de novice le 18 juillet 2016 après 18 mois de noviciat.
Animé d’un vif esprit missionnaire et de service du Christ, il a trouvé au contact de la vie consacrée l’équilibre entre l’adoration et l’évangélisation : la contempl-action !
Ainsi, c’est fort d’une belle expérience de discernement que frère Sébastien propose ses services pour cette retraite.

Frère Jean Gabriel 70 par 80 Frère Jean-Gabriel, sjm : Après un séjour de 11 ans à la Casa où il était au service de l’hôtellerie, plume pour le Bulletin des Serviteurs, ainsi qu’en charge de différents apostolats (visite à la prison d’hommes de Paranà, accompagnement des étudiants), Frère Jean-Gabriel est arrivé à l’Abbaye en septembre 2017.Retour ligne manuel
Il s’occupe actuellement de Café sourire en lien avec le Secours Catholique de Compiègne, et propose la lectio divina lors des Haltes Spirituelles pour Femmes mensuelles de l’Abbaye.
Issu d’une famille chrétienne et pratiquante de 7 enfants, frère Jean-Gabriel a toujours habité la banlieue parisienne bien qu’il soit originaire de Provence. Ayant fait la connaissance de la communauté lors d’une mission paroissiale, ce n’est que quelques années plus tard, à l’âge de 37 ans, qu’il est entré chez les Serviteurs de Jésus et de Marie, au terme d’une année à l’Arche de Trosly qu’il a vécue comme une préparation. Il a prononcé ses vœux perpétuels le 12 septembre 2009 à l’abbaye d’Ourscamp.

Père Maximilien Marie 70 par 70 Père Maximilien-Marie, sjm : De retour en France après un long séjour à la Casa, notre maison d’Argentine, Père Maximilien-Marie a la responsabilité du noviciat de la congrégation.
Né dans un famille chrétienne d’origine languedocienne, il a suivi des études de lettres avant de s’engager pour deux ans de coopération au Tchad qui lui ont apporté une ouverture d’esprit et un goût de découvrir d’autres horizons. Il a ensuite enseigné deux ans dans l’éducation nationale : ce fût le moment de toucher du doigt la nécessité de pouvoir parler en vérité aux jeunes et de se donner pour eux, afin de les éduquer et les faire grandir.
Il a connu l’Abbaye par un ami et est rentré chez les frères SJM il y a 21 ans.

Père Séraphin 69 Père Séraphin Yanogo : De nationalité Ivoiro-Burkinabé, il a fait ses études de théologie à Toulouse. Il a ensuite été envoyé dans l’Oise où il fut ordonné diacre et prêtre à Crépy-en-Valois, il y a 7 ans. C’est dans cette paroisse qu’il a commencé son ministère avant d’être envoyé à Betz puis dans la paroisse Saint Martin du Plateau Picard, comme curé.
Il est l’adjoint du Service des Vocations et aumônier départemental des scouts et guides de France depuis cette année.
Il aime rouler en 4/4 : « Soyons dans la joie du seigneur soyons toujours dans la joie ! » Ph4,4…

Les Duté 100 par 70 Stéphane et Mathilde Duté : Il est financier, elle est juriste. Mariés aux alentours de la quarantaine, ils forment un couple haut en couleurs.
Leur rencontre, bouleversant quelque peu leurs certitudes, a profondément renouvelé chacun d’eux dans sa relation personnelle au Christ et dans son chemin de foi. À la suite de leur mariage, ils ont le désir de servir le Seigneur en couple et de témoigner des grâces reçues.
Ils sont engagés dans la Communauté de l’Emmanuel.

Soeur Marie Dulcis 70 par 90 Sœur Marie Dulcis : Convertie à l’adolescence, Sœur Marie Dulcis est entrée chez les Sœurs Apostoliques de Saint Jean il y a bientôt 20 ans, après l’École du Louvre, une année en mission humanitaire en Thaïlande et deux d’expérience professionnelle.
Elle a suivi des études de philosophie et de théologie au studium de sa communauté puis a été envoyée pour différentes missions apostoliques (animation d’un sanctuaire marial, maison d’accueil, accompagnement de jeunes toxicomanes).
Elle est actuellement chargée de la Pastorale d’un lycée à Pierrefonds et achève un Master en fertilité et sexualité conjugale à l’Institut Jean-Paul II de Rome.

Soeur Ana Senties Sœur Ana Senties : D’origine mexicaine, sœur Ana est religieuse de L’Assomption, congrégation engagée auprès des jeunes dans le monde de l’éducation.
Pédagogue de formation, elle a exercé comme enseignante et directrice d’établissement scolaire au Mexique, au Tchad et au Cameroun pendant plus de 18 ans. Elle est devenue aussi formatrice en Pédagogie Assomption dans ces pays, et fait actuellement partie de l’équipe de formateurs du réseau Assomption-France.
Depuis 2010 elle a été nommée responsable du Secrétariat International d’Éducation Assomption, qui constitue actuellement sa mission principale. Ces deux dernières années, elle a animé la pastorale inter religieuse dans le lycée professionnel St Joseph de Lyon (établissement dans le réseau Assomption France).
Elle vient d’être nommée responsable de l’aumônerie des étudiants de Compiègne.


Concrètement :

Apporter :

  • draps ou sac de couchage
  • Bible
  • instrument de musique
  • de quoi écrire
  • nécessaire de toilette.

Tarif indicatif de base : 205.00€
Tarif réduit : 175.00€
Tarif solidarité : 235.00€ ou plus
Un reçu fiscal est fait pour la différence entre le tarif de base et la somme versée.
Le montant indiqué correspond aux frais engagés par la communauté pour votre accueil. La question financière ne doit pas être un obstacle pour participer à la retraite

Contact

Père Pierre-Marie
Tél. : 06 63 28 89 27
E-mail

Inscription :


S'inscrire