« Traverser sa colère » de Père Pierre-Marie Castaignos

Outils concrets pour traverser sa colère - Editions des Béatidues (7,00 €)

La colère est considérée comme une émotion négative. Mais est-ce toujours le cas ? pas si l’on en croit l’attitude de Jésus face aux marchands du Temple.
Il y a des emportements qui sont mus par l’amour et en sont le signe. La colère unie à l’audace peut même devenir un puissant moteur pour faire le bien.


Qu’elle soit le fruit de ’l’indignation d’une blessure ou d’une susceptibilité froissée, le colère invite à un discernement : on en peut pas vivre constamment dans une violence intérieure.

À partir de la psychologie et de la Parole de Dieu, cet ouvrage offre des outils concrets pour traverser sa colère.

Acheter le livre « Traverser sa colère »

ISBN : 979-10-306-0354-5 - 80 pages - Sortie le 5 juillet 2021.

« Le guide du routard de la colère… »
Père Pierre-Marie aborde de thème sans démagogie mais avec pragmatisme, en unissant dans sa réflexion la philosophie et la spiritualité.

  • Comment est venue l’idée de ce livre ?

Alors que mon ministère me conduit à passer de longues heures auprès des couples lors de la préparation au mariage ou dans l’aide au discernement, je ne m’attendais pas à rédiger ce petit recueil sur la colère. Certes, la vie matrimoniale peut faire sortie les époux de leurs gonds, mais ce n’est pas l’essentiel de la vie à deux.
Sa genèse se trouve dans une nouvelle prononcée lors d’une retraite prêchée à Nouan-le-Fuzelier. Les auditeurs ont été visiblement touchés, ce qui a donné lieu à ces quelques lignes.

  • Quelle est l’approche particulière que vous proposez sur le sujet de la colère ?

Un ouvrage sur la colère, c’est aussi aller à la rencontre de son propre ressentiment. C’est donc un parcours à la fois spirituel et psychologique tout en prenant soir de distinguer les deux réalités en nous.
La Bible donne le témoignage de nombreux hommes en colère contre Dieu, mais aussi de la colère de Dieu face à l’humanité. Le croyant est davantage furibond lorsqu’il entrevoit une issue possible face à une situation injuste qui le fait souffrir. Dieu n’est-il pas le Tout-Puissant ?

Mais découvrir Sa violence nous invite à une introspection et donc à un travail intérieur avec les outils que donne la psychologie.

  • Quelle nouveauté cet ouvrage apporte-t-il sur le sujet de la colère ?

Vous trouvez, dans cet ouvrage, l’alliance de la spiritualité, de la psychologie et de la philosophie qui est la marque de fabrique de ma manière d’appréhender la complexité de la personne humaine ;

Ma formation de thérapeute de couple m’a enseigné combien il faut rester modeste face à nos vies personnelles et au potentiel de rage qui nous habite. La formation philosophique à l’école d’Aristote et de Saint Thomas d’Aquin m’a permis d’acquérir de solides bases anthropologiques. Ma formation de prêtre et ma propre expérience d’homme consacré m’ont permis de découvrir combien le chemin vers Dieu passe par des tempêtes pas toujours apaisées. Le dieu de la née qui accompagne les Hébreux est à la fois ténèbres et clarté. Il nous guide à travers ombre et lumière.

  • Comment le lecteur doit-il aborder ces lignes ?

Comment faut-il aborder ces lignes ? Le lecteur doit rester attentif à sa démarche personnelle et sa propre expérience. Vous pouvez lire le livre d’une traite comme vous arrêter sur un passage et approfondir votre réflexion. La bibliographie renvoie à des ouvrages spécialisés sur tel ou tel thème. Chaque chapitre mériterait un livre en soi. Mais ce recueil n’est pas une somme : c’est un guide du routard que l’on peut consulter lorsqu’on a perdu sa route.

Je dis donc à chacun : « Bon voyage dans cet itinéraire intérieur à la découverte d’un amour qui guérit et fait grandir ! »

- Écouter des conférences et des émissions radio en lien avec le livre de Père Pierre-Marie :