Homélie de la fête de la Croix Glorieuse

16 septembre 2008

Homélie du Père Stéphane

Écouter l’homélie

Références des lectures du jour :

  • Livre des Nombres (21, 4-9)
  • Psaume 78 (77)
  • Lettre de saint Paul aux Philippiens (2, 6-11)
  • Évangile selon saint Jean (3, 13-17)

Nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle.
Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.