Restauration des vitraux de la Grande Chapelle - vidéo

La Grande Chapelle de l’Abbaye compte presque cent vitraux. Ils étaient tous en mauvais état, abimés par le temps et par les oiseaux qui entraient par les trous existants, en formaient d’autres pour sortir, et salissaient l’intérieur de la chapelle.


C’est la société noyonnaise de miroiterie, Vitraux-Max, qui est intervenue pour réaliser les différentes tâches de restauration :
- démontage des vitraux très abimés
- restauration de ces vitraux à l’atelier de la miroiterie
- réinstallation de ceux-ci dans la Grande Chapelle
- restauration sur place des vitraux faiblement abimés

Le chantier a duré presque trois mois.
Il a été co-financé par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), le Conseil Général de l’Oise et la fondation Gaz de France.
Le coût total des travaux s’est élevé à 17000 euros.