Joyeux anniversaire Frère Jean-Pierre !

Retour sur la fête du 9 février dernier

Le 9 février, nous avons fêté l’anniversaire de frère Jean Pierre ! Une belle occasion de dire combien nous apprécions le dévouement de notre frère alsacien, et admirons la manière dont il porte ses années (« quoi ….0 ans ! Incroyable ! »)…
Nous ne révèlerons pas le millésime de notre frère… Sachez simplement que la Bible nous dit que seuls les plus vigoureux y atteignent, tandis qu’à « 80 ans c’est vraiment un exploit ! »
Bref ! Notre frère - ayant dix fois l’âge de raison - nous démontre par sa joie qu’il a tout autant de raisons, sinon plus, de donner sa vie à Dieu pour le bien des âmes dans notre congrégation.


Nous avons donc eu le bonheur de recevoir sa famille venue spécialement d’Alsace ce dimanche là, frères et sœurs, belles sœurs, et même neveux et nièces (voire petite nièce) et amis qui bravement l’ont aidé à souffler ses bougies. Ils sont tous arrivés comme de vrais pères Noël ou plutôt d’authentiques Saint Nicolas ! De fait les Linzertorte, les Gewurzstraminer et autres spécialités alsaciennes nous ont accompagnés durant plusieurs jours après leur départ, prolongeant ainsi l’agréable saveur de leur visite…

Rappelons que c’est grâce à frère Jean Pierre que notre Parc est si beau.
Notre frère est aussi le manager d’une petite équipe de bénévoles dont nous apprécions la fidélité dans ce service à la communauté, et qui lui prêtent main forte. C’est aussi grâce à lui que les SJM? sortent du côté trop farouche de leur humilité… Il fait (bien malgré lui) la « une » de plusieurs magazines qui traitent d’évangélisation, se fait héler à Paris par une troupe de jolies demoiselles qu’il a connues sur les plages du Sud… mais en tout bien tout honneur puisque c’était durant les missions Anuncio !!

Ainsi, les paroles du prophète Isaïe prennent tout leur sens :

« Si les jeunes gens se fatiguent et se lassent, ceux qui se confient dans le Seigneur renouvellent leur force. Ils prennent leur vol comme les aigles ; Ils courent, et ne se lassent point. Ils marchent, et ne se fatiguent point. » (Isaie 40, 30-31)


Oui vraiment, nous reconnaissons l’œuvre du Seigneur à travers notre frère Jean-Pierre !