Chronique d’Ourscamp - Janvier à juin 2018

Nouvelles des Serviteurs de Jésus et de Marie

Après Noël, c’est la traditionnelle retraite de discernement pour jeunes gens. Temps fort pour eux et la communauté car nous sommes tous sollicités : accueil, services, accompagnement, fraternités.
Janvier, lui, est le mois des repas festifs pour remercier ceux qui nous aident : salariés et bénévoles. L’occasion de partager un bon moment et la galette des rois, dans la joie et la bonne humeur !


Quand la petite histoire rejoint la grande : notre prieur est allé partager la « galette républicaine (sans roi ni fève) à la mairie. C’était le 21 janvier jour anniversaire de l’exécution du roi Louis XVI : ça ne s’invente pas !!

La grande nouvelle est le retour de Frère Diego aux Amériques. Après quinze ans passés en Picardie, on s’attache à ces diables de Français et à leur esprit corrosif. Il lui faut laisser les scouts de Dammartin avec lesquels il s’était beaucoup impliqué, les apostolats, les amitiés. Notre Seigneur avait prévenu ses disciples qu’ils n’auraient pas d’endroit où reposer leur tête mais on l’oublie facilement. Il a rendu son dernier travail pour la Catho de Lille afin de valider son diplôme.
Les Argentins sont moins organisés que les Français, mais ils prennent le maté. Le maté, c’est l’art de savoir perdre son temps. Tandis qu’ici, c’est curieux, on prétendra en gagner.
En un espace si réduit, il faudrait faire part de tout et n’oublier personne : nous renvoyons pour les sessions et activités diverses de chacun à la chronique précédente. Rien de bien nouveau : les activités se répètent et c’est cette routine qui tisse la trame de nos vies, qu’il faut transformer en fidélité. Puisqu’on nous incite en haut lieu à l’eutrapélie et la parrhésie - sans jeter pour autant - comme disent nos amis anglais, le bébé avec l’eau du bain, voici les dernières nouveautés :

Soirée Pop Louange 1280 par 697

Le 1er février, Première de Pop Louange à N.D. de la Source. Frère Maximilien et Frère Sébastien, ainsi que deux frères de saint Jean et des jeunes laïcs, ont fondé un groupe de musique. Ils souhaitent ainsi rejoindre et évangéliser les jeunes loin de la foi par la musique et la prédication.
Dernièrement, ils sont partis avec Samuel à Amiens au Café étudiant.

Dans cette même ville, Père Éric et Frère Jean-Pierre ont participé à une session de formation s’adressant aux chrétiens désireux d’apprendre comment prier dans la puissance du Saint-Esprit pour la guérison et la délivrance.
Ils font aussi la paire lors des missions d’évangélisation à Compiègne. Avec Dominique, ils ont lancé Veillée Espérance pour ceux qui demandent prière et réconfort. La première a eu lieu en avril à Compiègne avec le témoignage de Sœur Bernadette, la dernière miraculée de Lourdes.

La communauté d Ourscamp 1280 par 880

En mars a eu lieu une session de formation communautaire sur le thème des vocations. Session simple avec des intervenants de qualité qui nous ramènent à l’essentiel. N’est-ce pas l’essentiel qu’il faut rappeler car on l’oublie ?

La retraite pascale aura eu une connotation particulière cette année car nous avons accueilli beaucoup de familles.

Côté travaux, il a fallu vider intégralement le magasin (pas une mince affaire !) pour traiter les poutres attaquées par les capricornes.
Heureusement, l’Office de Tourisme nous a prêté pendant trois mois sa belle salle d’exposition. Père Bernard, notre frère gérant, attend paisiblement ses clients aidé par sa mascotte Minouche qui partage la même tâche mais sur le comptoir, accueillant les uns et les autres…

Depuis plusieurs mois, Père Guy a instauré le Ciné-Paroisse : le dimanche, il loue une salle du Paradisio, le cinéma de Noyon, pour faire projeter un film chrétien et y emmener sa paroisse : « Dieu n’est pas mort », « l’Enquête Jésus », « Saint Paul »… Bien évidemment nous profitons de l’aubaine ; il y a beaucoup de monde.

Nos apostolats sont traversés par l’actualité : tandis que dans un lycée alentour, un frère parle de la Résurrection aux élèves et conte l’histoire de Don Bosco qui ressuscita un adolescent, l’un d’eux déclare :
« Moi, je serai prêtre pour ressusciter Johnny !! »…


Cliquez pour lire des nouvelles de nos autres maisons :

Pour faire un don à la Communauté, nous vous remercions de suivre ce lien