Chronique de l’Œuvre de jeunesse Notre Dame des Bois - Janvier à juin 2018

Nouvelles des Serviteurs de Jésus et de Marie

La dernière chronique vous avait laissés avec cette question récurrente des jeunes de notre patronage mulhousien : « Y’a les activités aujourd’hui ? », manière polie de demander si notre salle de jeu est ouverte.
Un an a passé et la question s’est un peu affinée, cela donne : « Qu’est-ce que vous faites les frères aujourd’hui ? » Cette évolution est intéressante, qui témoigne une saisie un peu plus claire de notre identité religieuse, quoiqu’assez fonctionnelle (un mal du temps ?)


Qu’est-ce qui fait la vie d’un frère ?

Elle est en même temps très moderne, pensant que cette identité se limite aux animations, et s’exerce par intermittence : nous « faisons les frères », c’est à dire proposons des activités pendant les heures ouvrables, entre tour en âne, bricolages et chants gestués…
Pour le reste du temps, chacun y va de son interprétation.
Pour fr. Raphaël, fr. Charles et fr. Eduardo, c’est tout de même un encouragement à continuer cet apostolat d’éducation de la foi. Demain verra peut-être la question s’approfondir encore

Notre vie religieuse au cœur du quartier

Nous sommes heureux de prier les offices et adorer dans notre petit oratoire saturé des bruits de la rue : commerçants, enfants qui se rendent à l’école, sirènes, et circulation dense la semaine.
La messe du dimanche soir, avec la participation de nombreux jeunes et familles donne un beau signe visible de cette chaîne de prière autour du quartier que nous voudrions ininterrompue.

Les temps forts de la vie de frère

Janvier fut l’occasion d’un séjour en chalet près des pistes de ski des Vosges. Une sortie mémorable en raquettes dans des conditions météo difficiles a donné à chacun d’éprouver et de repousser un peu plus ses limites. C’est la belle figure de sainteté de
Dominique Savio qui a accompagné notre accueil de Pâques, avec deux sorties vélo mémorables. Une randonnée finale d’une journée par des chemins de forêt a apporté son lot d’émotions fortes qu’une glace prise dans un restaurant aura fait oublier.

Le week-end de Pentecôte nous vit partir pour le traditionnel pèlerinage à Notre Dame
des Bois. Nous y avons emmené un bus constitué de jeunes du patronage et de familles amies. Il tardait aux jeunes de retrouver le camping de la Vingeanne avec sa piscine et la joie d’y planter les tentes pour de courtes nuits en perspective. Pour certains, c’était une première en dehors de la famille.
Nous étions heureux de retrouver les jeunes du CLEO accompagnés par P. Maximilien, fr. Sébastien et Samuel. Le beau temps au rendez-vous nous a permis de passer un bon moment au sanctuaire, entre confessions, adoration et grand jeu.
C’est toujours cette belle leçon d’humilité pour nous au retour avec le souvenir impérissable des têtards de la source qui se perpétue d’année en année plus que les catéchèses reçues et célébrations vécues et éclipsant malheureusement la générosité déployée par nos amis sur place.

Le patronage et l’aide aux devoirs avec les frères

Cœur de cible de notre mission, les activités de patronage du mercredi et du samedi ainsi que l’aide aux devoirs en semaine continuent sur une belle dynamique. Des intervenants extérieurs tels qu’un conteur africain au charisme impressionnant, Rosario, l’avocat des intouchables en Inde partenaire de notre amie Agnès Müller, une association handisport, ont introduit de la nouveauté et ouvert à nos jeunes de nouveaux horizons.

Une page qui se tourne aussi avec le départ de nos deux étudiants, Vianney et Cyril, qui ont terminé leurs études à Mulhouse. Ils auront beaucoup apporté à la vie de l’ODJ par leur présence rayonnante, leur participation assidue à notre vie de prière et ce qu’ils nous auront partagé dans les rencontres fraternelles.

Nous ne saurons clore cette chronique sans le coup de chapeau habituel à nos amis, fidèles et bienfaiteurs qui nous soutiennent dans la mission et nous font confiance.


Cliquez pour lire des nouvelles de nos autres maisons :

Pour faire un don à la Communauté, nous vous remercions de suivre ce lien