Chronique d’Ourscamp - Juillet à décembre 2016

Nouvelles des Serviteurs de Jésus et de Marie

Le 18 juillet, nous nous sommes réjouis des vœux temporaires de notre frère Sébastien-Marie.
La cérémonie a été particulièrement rehaussée par la participation de quelques membres des Estivales, stage de chant liturgique auquel participent plusieurs frères, à la suite de Père Stéphane-Marie et d’autres maîtres en chant liturgique de haut niveau.


Samuel Regost, oblat régulier, a lui aussi prononcé son premier engagement le 20 octobre.
Grande joie de l’engagement aussi pour Dominique qui était jusqu’alors notre unique oblat régulier à Ourscamp depuis près de 20 ans !

<span class="caps">OUR2</span> Engagement Samuel et Dominique 300 par 200

Sont venus entourer Samuel quelques membres du groupe de prière pape François, dont Père Éric est le fidèle pasteur. Certaines de ses brebis ont plutôt le sens du rythme ce qui nous vaut quelques déhanchements d’exultation, au son de la guitare et du cajon peruano ! (prononcer caronne !) : c’est le nouveau compagnon de Samuel pour la louange : une caisse de bois percée et qui fait du bruit quand on tape dessus, mais attention pas n’importe quel bruit, pas n’importe quelle caisse, et pas n’importe quelle manière de frapper !
Samuel a pris de l’assurance avec quelques cours et son enthousiasme nous vaut d’entendre les percussions au Sanctus et au Gloria de la messe…

Un été riche en apostolats :

D’abord, cap vers Cracovie pour les JMJ. Frère Christophe-Marie, Frère Sébastien-Marie et Samuel se sont joints à la route du diocèse de Strasbourg, animée par Père Raphaël et Frère Jean-Paul. <span class="caps">OUR3</span> Fr Christophe aux <span class="caps">JMJ</span> 300 par 200Plusieurs jeunes proches de la famille spirituelle les ont accompagnés.
Enfin, une autre route a pris son envol, elle, depuis l’Extrême Occident. En effet une délégation de la famille spirituelle argentine est arrivée à Ourscamp début juillet. Mais le pape, fût-il argentin, la chaleur de l’accueil polonais étant bien connue, la force attractive que les « lieux-sources » de la Congrégation est aussi pour beaucoup dans la formation de cette route SJM.
En effet, nos amis de Paraná ne cachent pas leur joie de connaître les frères d’Ourscamp et d’Ottmarsheim, ainsi que le lieu de Notre-Dame des Bois dont ils ont tant entendu parler : nous les avons sentis très profondément émus lors d’un pèlerinage nocturne, en arrivant à la chapelle sous une pluie fine !

Devant tes portes, Notre-Dame des Bois, notre marche prend fin !

Ils furent conduits sous la houlette de Père Éric, de Frère Diego, de Père Maximilien-Marie, et de Frère Charles de Jésus.

Et encore d’autres pèlerinages :

Autre mission au début de l’été fut le pèlerinage diocésain à Lourdes pour Frère Gérard, Dominique et Père Guy.

À la fin du mois d’août, Frère Diego, Père Éric et Père Maximilien-Marie ont accompagné le pèlerinage des jeunes célibataires à Assise : enseignements, marches, visites hautes en couleur, et grand jeu dans ruelles d’Assise, auquel nos grands jeunes – et les frères ! – s’adonnent avec une passion d’enfant !

L’été, c’est aussi l’accueil de nombreux groupes, et notamment des gens du voyage à l’occasion de la fête de l’Assomption. Après la traditionnelle procession du soir, ce fut le temps des grandes agapes au milieu du camp. Les lueurs du barbecue éclairaient les visages ce qui a inspiré à Père Stéphane-Marie une louange improvisée !
Le lendemain s’est ouvert notre congrégation générale, espèce de mini-chapitre, auquel participent quelques délégués, élus par les frères, et qui auront pris le soin de réaliser dans chacune des communauté une sorte d’audit.
Ainsi, ce fut une joie de pouvoir accueillir Père Samuel à cette occasion, qui nous a donné des nouvelles circonstanciées de la Casa.

La retraite de communauté s’est déroulée du 5 au 12 août au prieuré Saint-Bernard. Nous avons pu entendre le Père Jean-Louis Barré, prêtre marianiste, qui porte un regard neuf et plein de ferveur sur notre fondateur.
Nous sommes revenus en Alsace pour célébrer les vœux perpétuels de Frère Jean-Paul et les 25 ans du prieuré Saint-Bernard le dimanche 4 septembre et avons enchaîné avec notre sortie communautaire dans cette belle région !

De retour à Ourscamp, les activités reprennent :

Après ces moments de ressourcement à l’extérieur, chacun vaque à ses activités.
Frère Jean-Pierre déploie des trésors d’énergie pour que notre parc soit accueillant entre deux missions d’évangélisation : il plante du gazon, redonne leur forme aux chemins, place, déplace et replace les stalles de la grande chapelle en fonction de l’avancée des travaux…

Frère Diego rédige notre journal de communauté, et permet à nos estomacs de ne pas crier famine, puisqu’il remplace la cuisinière durant ses absences. Parfois, la découpe d’un sanglier vient provoquer sa dextérité à manier la dague !
Cette année, il accompagne également un groupe scout en outre de ses activités habituelles.

Père Bernard vous ferait acheter jusqu’aux étagères de la boutique, tant il est convaincant dans son service au « magasin porterie ».

Père Guy, fort absorbé par sa paroisse, ne manque cependant pas d’offrir sa disponibilité pour les confessions le samedi soir à l’abbaye.

Père Pierre-Marie, prédicateur infatigable des retraites de préparation au mariage, assure aussi le suivi des travaux de la grande chapelle et supervise la nouvelle version du site.

Père Éric, avec constance reçoit les frères tous les mois et met au point ainsi la délicate régulation de la vie d’une communauté. Quant au sous-prieur et hôtelier, Frère Christophe-Marie, il délaisse ses abeilles, pour rationaliser l’accueil de l’hôtellerie grâce à un outil informatique particulièrement performant, dont il a le secret mais qu’il a la bonté de nous partager ! Il est toujours prêt à dispenser un enseignement aux jeunes de passage et anime le patronage avec Frère Sébastien-Marie et Père Maximilien-Marie.

Frère Gérard prend à cœur son service de réfectorier avec une remarquable fidélité aidé par Dominique, ainsi que l’animation du groupe rosaire, enrichi de quelques nouveaux membres. Il continue à visiter les habitant des maisons de retraite de Noyon.

Sortie communautaire à Bray le 14 novembre 2016

Le 9 novembre, nous avons fermé la porte sainte à la cathédrale de Noyon pour clôturer ensemble cette année de la miséricorde. Nous espérons que ces 12 mois aient pu laisser en nous ce réflexe de recourir sans cesse à la miséricorde de Dieu afin d’en être les témoins infatigables !


Galerie photos

Portfolio

  • OUR2 Engagement Samuel et Dominique 400 par 300