Chronique d’Ourscamp - Janvier à juin 2019

Nouvelles des Serviteurs de Jésus et de Marie

L’année s’est achevée par la retraite de discernement pour Jeunes pros avec une soirée festive inoubliable : macarena, chaises musicales… Les retraitants étaient heureux de retrouver la parole après cinq jours vécus en silence. Une Première.
Reste maintenant que les bons propos deviennent fermes propos. Comme dit notre père Saint François : « l’enfer est pavé de bonnes intentions ; pas de bonnes résolutions ! »…


Autres innovations : la fermeture de l’accueil pendant deux semaines ainsi qu’une Journée-Services-Amitié en janvier : il s’est agit de faire appel à des bénévoles pour donner un coup de main et de jeunesse aux maisons qui ne le sont plus (laissent à désirer), afin de subvenir à l’entretien des bâtiments.
Les critères changent comme les normes : ce qui était acceptable jadis, ne l’est guère de nos jours. Le chantier Pôle-Emploi avait préalablement préparé les différents chantiers.

Nous confions à vos prières le prochain chapitre de la congrégation

Cette année sera marquée par le chapitre général en août prochain. Aussi, lors de notre fête patronale du Cœur immaculée de Marie, le 13 janvier, avions-nous demandé à la famille spirituelle, sa collaboration pour nous aider dans notre réflexion.
Pareillement, notre session de formation avec les communautés d’Alsace en février était axée sur ce thème, avec des interventions de qualité de coach ou d’enseignants.

OUR2 WE Ados 300 par 200Nombreux sont les groupes qui se sont pressés dans nos murs ce trimestre : écoles, aumôneries, ordre de Malte, missionnaires ou pour nos apostolats communautaires : oblats, haltes spirituelles, week-ends Ados, Familles, Avant-le-Oui, Jeunes mariés, Solos, Apicolos…
Pendant les vacances scolaires, il y a aussi les révisions d’étudiants, une tranche d’âge de coutume peu « rejoignable ». Mais pour recevoir, il faut chauffer. L’homme contemporain n’accepte plus le vin qui gèle sur la table… Autres temps, autres mœurs ! Les arcanes du chauffage de l’abbaye seront sans doute perdus avec la disparition de son concepteur.
Ainsi, pour chauffer la crypte, il faut ouvrir la fenêtre de l’oratoire. Comprend qui peut !

La retraite pascale, elle, était réservée en priorité aux jeunes gens, selon un schéma devenu classique. Les liturgies ont bénéficié de l’apport substantiel de voix de choristes amateurs.
Pour les familles, nous avons innové avec un week-end de la Miséricorde après Pâques pour favoriser la circulation de la parole en famille et le pardon.
Nous avons été grandement aidé par les Familles du Père Lamy.

OUR4 Frère Gérard et Père Guy 300 par 200Certains apostolats se poursuivent, d’autres se cherchent. Il faut faire feu de tout bois. Ainsi nos frères du Cléo ont organisé des Olympiades en avril et en mai. Il s’agit d’un « patronage élargi » en vue de convaincre des adolescents de rejoindre le groupe des jeunes à Lourdes puisque c’est à eux qu’a été confiée l’animation du groupe pour le pèlerinage de juillet.
L’année dernière, ceux-ci avaient trouvé le programme peu adapté à des adolescents ; ce qu’il faut aux jeunes, c’est du fond et du sport : la foi rentre aussi par les pieds !

Notre bouc, mort de vieillesse, a été enterré hors de l’enceinte comme un symbole christique. Cyrus, notre chien, vieillit mais continue ses gamineries : dernièrement il a uriné sur une tente de louveteaux… C’est que les scouts grouillent avec l’arrivée des beaux jours !

OUR3 Frère Gustavo arrive en France 300 par 200Enfin, nous avons gardé le meilleur pour la fin : l’arrivée de Frère Gustavo, notre frère argentin. Après sept ans à la Casa, il passera un temps indéterminé en France pour découvrir la congrégation sous toutes ses facettes. Son franc sourire compense pour le moment le problème de la communication. Il ne dit que « Oui », « Merci », « Chésou » et « Dioù ».
Mais heureusement, seulement 7% de la communication passe par des paroles verbales.
Le temps de ses vacances en famille Frère Gustavo remplace Dominique pour sortir les poubelles. Pensant qu’il suffisait d’ajouter un a ou un o Dominique déclare : « Sortiré las poubelas ». L’air médusé de notre frère argentin en disait long… !


Cliquez pour lire des nouvelles de nos autres maisons :

Pour faire un don à la Communauté, nous vous remercions de suivre ce lien

Pour en savoir plus sur le fonctionnement des dons par rapport au prélèvement des impôts à la source, suivez ce lien.